Geodis vise 4% de marge opérationnelle en 2009

 |  | 502 mots
Lecture 2 min.
Le groupe de transport et de logistique, filiale de la SNCF, a plus que rempli ses objectifs l'an dernier. Son bénéfice net a progressé de 50% à 48,4 millions pour un chiffre d'affaires de 3,784 milliards (+5,3%). Le groupe se fixe des objectifs ambitieux pour 2009, avec une marge opérationnelle de 4% contre 2,8% en 2006.

Excellente année 2006 pour Geodis, filiale de la SNCF. Le groupe de transport et de logistique, dirigé par Pierre Blayau, qui a repris en fin d'année pour 460 millions d'euros la partie fret du spécialiste néerlandais de messagerie et de courrier express TNT, annonce ce mardi une très forte progression de ses résultats. Le résultat opérationnel atteint 106,4 millions soit 2,8 % du chiffre d'affaires, en croissance de 24,6% par rapport à 2005. En Europe, le résultat opérationnel annuel atteint presque l'équilibre (-0,5 million) grâce à la poursuite confirmée du redressement de l'Italie qui limite sa perte à 3,6 millions et à l'amélioration de la situation en Grande Bretagne. Les résultats de l'Espagne ont été affectés par les difficultés du réseau de messagerie et par la dépréciation d'actifs incorporels dont le montant s'élève à -4,8 millions. Enfin la zone Asie -Afrique-Mexique a réalisé un bon second semestre avec un résultat opérationnel pour cette période qui ressort à 3,8 millions, grâce à la poursuite du développement du chiffre d'affaires et à l'arrêt d'un contrat déficitaire qui avait pénalisé le premier semestre 2006.

De son côté, le résultat net du Groupe ressort à 48,4 millions, en croissance de 50%. La forte amélioration des résultats dans les pays bénéficiant de reports fiscaux déficitaires explique la faible augmentation de la charge d'impôt. Comme les années précédentes, Geodis a poursuivi son désendettement. L'endettement financier net à fin 2006 est de 157,3 milions en baisse sur l'année de 89 millions. En France, la bonne application des dispositions législatives sur les délais de paiement dans la profession a permis une forte réduction du besoin en fond de roulement de l'ordre de 51 millions. Le Conseil d'administration va proposer le versement d'un dividende de 2,45 euros par action soit une hausse de 11%.

Dans son communiqué, Geodis indique "disposer d'une base financière solide, qu'a confortée le succès de l'augmentation de capital réalisée au début de l'année". Geodis se fixe des objectifs ambitieux à l'horizon 2009 : un chiffre d'affaires en hausse de 40% et un résultat opérationnel qui se rapproche de 4% (hors amortissement du goodwill), contre 2,8% en 2006 et 2,4% en 2005.

Le groupe annonce par ailleurs, une nouvelle organisation par Divisions Métiers, qui sera mise en place dès le 30 mars prochain. Cette nouvelle organisation aura 3 objectifs prioritaires : confirmer le leadership de Geodis en France en distribution tout en développant cette activité en Europe, développer de façon ciblée une offre plus performante en logistique contractuelle, et enfin capitalsier sur le rapprochement avec Wilson (TNT Freight Management - TFM) pour continuer à se développer dans les métiers de l'overseas et des projets industriels.

En Bourse, le titre Géodis se traite actuellement à ses plus haut niveaux, proche de 160 euros. La capitalisation boursière a été multipliée par plus de 9 entre 2001 et février 2007, à 1,2 milliard d'euros contre 124,9 millions à la fin de l'année 2001.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :