Danone maintient ses objectifs pour 2007

 |   |  324  mots
Le chiffre d'affaires consolidé du groupe s'est élevé à 3,673 milliards d'euros sur le premier trimestre 2007, en augmentation de 3,9% sur un an. A périmètre et taux de conversion constants, la progression du chiffre d'affaires du groupe Danone a été de +10,1%. Le pôle produits laitiers frais a continué à être le principal moteur de croissance du groupe.

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe s'est élevé à 3,673 milliards d'euros sur le premier trimestre 2007, en augmentation de 3,9% sur le premier trimestre 2006. A périmètre et taux de conversion constants, la progression du chiffre d'affaires du groupe Danone a été de +10,1% (dont +7,1% en volume et 3% en valeur). Dans un communiqué, le groupe dirigé par Franck Riboud précise que l'évolution des taux de change a eu un impact négatif de -3,9% et les variations du périmètre de consolidation ont eu un effet négatif de -2,3%.

Dans son communiqué le goupe indique qu'il"affiche une croissance bien répartie avec une contribution significative de toutes les zones géographiques". La croissance des marchés matures (France et Espagne) s'est accélérée pour atteindre +7%. Les nouvelles frontières ont affiché une forte croissance de +12%, malgré une région Asie plus faible. Wahaha, après un quatrième trimestre 2006 particulièrement fort connait une croissance proche de +10%.

Le pôle produits laitiers frais, dont les marques phares affichent une croissance proche de +20%, a continué à être le principal moteur de croissance du Groupe. La performance des boissons est tirée par l'Amérique latine avec une croissance supérieure à +25% et des résultats solides en Europe en dépit d'un marché atone en France. Le pôle Biscuits et produits céréaliers affiche un bon début d'année et consolide son retour à la croissance en France.

Dans ce contexte, marqué par ailleurs par des hausses récentes des prix des matières premières, Danone confirme ses objectifs pour l'année 2007 : à savoir une croissance organique du chiffre d'affaires comprise entre +6% et +8%, une augmentation du résultat opérationnel courant compris entre +7% et +10% et une progression de la marge opérationnelle courante de plus de 20 points de base (à périmètre et taux de change constant). Enfin, une progression du BNPA (Bénéfice Net Par Action) courant supérieure à +10%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :