Poutine confirme les ambitions de la Russie dans le gaz

 |   |  290  mots
Lors de sa conférence annuelle, le président russe a admis réfléchir à la création d'une "Opep du gaz", autour de Moscou, Alger et Téhéran. Une idée qui suscite des craintes en Europe.

Démentie il y a quelques jours à Moscou tout comme à Alger, l'idée de la création d'une "Opep du gaz", qui suscite des craintes en Europe, fait pourtant son chemin. Cette fois c'est Téhéran qui serait concernée si l'on en croit Vladimir Poutine. "L'Opep du gaz est une idée intéressante, nous allons y réfléchir", a déclaré le président russe lors de sa conférence de presse annuelle ce jeudi au Kremlin. "Nous sommes d'accord avec les spécialistes iraniens et d'autres pays, gros producteurs et exportateurs d'hydrocarbures sur les marchés internationaux, et nous essayons déjà de coordonner nos efforts sur les marchés des pays tiers", a-t-il ajouté.

La Russie a signé fin janvier avec l'Algérie un protocole d'accord pour renforcer la coopération des deux pays dans le domaine énergétique suscitant une réaction de l'Union européenne. Le commissaire européen à l'Energie, Andris Piebalgs, a demandé à Alger et Moscou d'expliquer leurs "intentions" et leurs conséquences pour les consommateurs européens, la Russie et l'Algérie étant, avec la Norvège, les principaux fournisseurs de gaz de l'Union européenne.

La Russie possède près de 30% des réserves connues du gaz et produit 20% du gaz mondial. L'Iran a les deuxièmes réserves du gaz après la Russie mais a du mal à développer ses exportations à cause des sanctions américaines. A propos du dossier nucléaire iranien, Vladimir Poutine a d'ailleurs appelé à "travailler activement" sur la proposition du directeur de l'Agence internationale de l'énergie atomique, Mohamed ElBaradei, d'une suspension simultanée par l'Iran de son enrichissement d'uranium et par le Conseil de sécurité de l'ONU de ses sanctions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :