Zone euro : hausse meilleure que prévu des commandes à l'industrie en octobre

 |   |  328  mots
Les commandes à l'industrie dans la zone euro ont augmenté de 2,5% sur un mois et de 10,9% sur un an, une progression meilleure que prévu. Par ailleurs, les comptes courants de la zone euro ont dégagé un excédent de 2 milliards d'euros en données brutes en octobre.

Les commandes à l'industrie dans la zone euro ont augmenté plus que prévu en octobre. Selon les chiffres publiés ce vendredi par Eurostat, ces commandes ont augmenté de 2,5% sur un mois et de 10,9% sur un an.

Cette progression est meilleure que prévu, grâce à un afflux de commandes d'équipements de transports, un élément très variable d'un mois sur l'autre. Ainsi, les analystes ne tablaient que sur une progression de 2% sur un mois et de 6,5% sur un an.

Dans le détail, hors commandes d'équipements de transports, les commandes ont augmenté de 1,9% en octobre, donnant sur un an une hausse de 9%. Les commandes d'équipements de transports ont pour leur part fait un bond de 8,6% sur un mois et de 22,3% sur un an.

Autre bonne nouvelle : Eurostat a révisé à la hausse ses données pour septembre. Les commandes ont en définitive affiché ce mois-là un recul de 1% par rapport au mois précédent, contre un repli estimé précédemment à 1,6%. Sur un an, les chiffres définitifs font apparaître de 2,4%, contre 2% initialement prévu.

Par ailleurs, les comptes courants de la zone euro ont dégagé un excédent de 2 milliards d'euros en données brutes en octobre, après 5,7 milliards en septembre, un chiffre révisé de 4,4 milliards, selon les statistiques publiées ce vendredi par la Banque centrale européenne.

Sur les douze mois à fin octobre, l'excédent courant cumulé des Treize s'élève à 28,3 milliards d'euros. En données corrigées des variations saisonnières, l'excédent d'octobre ressort à 1,3 milliard d'euros, contre 1,9 milliard en septembre (révisé de 0,6 milliard). Le cumul sur douze mois ressort à 29,5 milliards d'euros.

La zone euro a enregistré une sortie nette de capitaux de 32,6 milliards d'euros, après une entrée nette de 22,3 milliards en septembre (révisé de 23,6 milliards). Les seuls investissements en portefeuilles affichent une sortie de 53,8 milliards d'euros en octobre, contre une entrée de 45,2 milliards d'euros en septembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :