USA : les mises en chantier de logement ont reculé de 2,1% en avril

Conformément aux attentes des économistes, les mises en chantier ont reculé de 2,1% à 1,474 million d'unités en avril aux Etats-Unis. La progression des taux hypothécaires devrait continuer de dégrader le marché de l'immobilier américain.

La purge du secteur immobilier américain est loin d'être achevé. Les mises en chantier de logements ont reculé de 2,1% en mai par rapport à avril aux Etats-Unis, à 1,474 million d'unités en rythme annuel. Ce chiffre est à peu près conforme aux attentes des économistes du consensus recueilli par l'agence Bloomberg qui tablaient sur 1,472 million d'unités en rythme annuel.

Certes, les permis de construire ont pour leur part ont progressé mieux que prévu de 3% à 1,501 million d'unités. Les économistes tablaient sur 1,47 million. Mais le nombre sans précédent d'invendus laisse penser que la crise du secteur immobilier américain est loin d'être terminée.

De fait, les prix moins élevés et les diverses mesures incitatives n'ont pas pour le moment réussi à motiver. Les acheteurs potentiels attendent de meilleures opportunités, tandis que nombre d'invendus restent sur les bras des constructeurs. La hausse des taux hypothécaires et les nouveaux critères plus stricts pour emprunter pour les clients dits "à risque", devrait réduire encore la demande dans les prochains mois.

"Il reste un potentiel de baisse sur le marché immobilier", indique Nairman Behravesh, économiste chez Global Insight, interrogé par l'agence Bloomberg à New York. "Les taux hypothécaire continuent de progresser et la crise des "subprimes" n'est pas terminée", ajoute-il.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.