La Bourse de Tokyo en baisse de 1,35%

 |   |  260  mots
Pour la quatrième séance consécutive, l'indice Nikkei cède du terrain. Sur la semaine, le repli est de 5,34% et la Bourse de Tokyo a effacé ses gains depuis le début de l'année. En revanche Shanghai (+1,30%), Hong Kong (+0,79%), Séoul (+0,35%), Bangkok (+0,14%) et Singapour (+0,40%) se rétablissaient en milieu de séance.

La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 1,35% vendredi, effaçant ses gains depuis le début de l'année. L'indice Nikkei, en baisse pour la quatrième séance consécutive, a perdu 235,58 points à 17.217,93, au plus bas depuis le 16 janvier. L'indice phare de la Bourse japonaise s'affiche désormais en repli de 0,05% depuis le 1er janvier.
L'indice plus large Topix a cédé 1,06% à 1.721,59 points.

Le repli des marchés mondiaux et le redressement du yen, à son plus haut depuis 11 semaines face au dollar, ont fortement pénalisé les valeurs exportatrices à l'image de Sony (-5,51%), Toyota (-1,91%) ou Nissan (-1,33%).
La faiblesse du Nikkei a aussi pesé sur les sociétés de courtage comme Nomura Holdings, qui a lâché 2,94% à 2.480 yen.

Les craintes que le mini-krach de mardi à la Bourse de Shanghaï a suscitées pour les perspectives de l'économie chinoise ont également pesé sur les valeurs du transport maritime, comme Mitsui O.S.K Lines, qui a trébuché de 2,9% à 1.305 yen.

Les intervenants voient des signes de stabilisation du marché après la sévère correction de cette semaine mais jugent sa capacité de rebond limitée dans l'immédiat, la confiance des investisseurs ayant été sérieusement mise à mal. Le Nikkei a perdu 5,34% sur la semaine.

Ailleurs en Asie, la nervosité et la volatilité continuaient à régner vendredi sur les Bourses. Sydney a perdu 0,42% en clôture, et Manille 1,56%. En revanche Shanghaï (+1,30%), Hong Kong (+0,79%), Séoul (+0,35%), Bangkok (+0,14%) et Singapour (+0,40%) se rétablissaient en milieu de séance. Wellington a clôturé en hausse de 1,22%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :