Cinq candidats admis pour la reprise d'Alitalia

 |   |  161  mots
Le ministère italien de l'Economie et des Finances a annoncé mardi soir après la clôture de la Bourse de Milan le nom des cinq candidats retenus dans la "short list" pour le rachat partiel de la grande compagnie aérienne translapine, en difficulté financière chronique.

Le ministère italien de l'Economie et des Finances a annoncé mardi soir après la clôture de la Bourse de Milan que le holding de Carlo Toto (propriétaire d'Air One, la deuxième compagnie aérienne italienne avec 30 % du marché de la Péninsule), le fonds d'investissement Management & Capitali (mené par les hommes d'affaires Carlo De Benedetti et Diego Della Valle associés à des financiers internationaux comme Goldman Sachs, Schroder Investment ou Cerberus), la banque italienne Unicredit ainsi que les fonds d'investissements américains Texas Pacific Group et MatlinPatterson sont admis pour la phase ultérieure de la privatisation d'Alitalia.

Cette procédure devrait au plus tôt déboucher en juin prochain par la cession de parts d'Alitalia détenues actuellement par l'Etat italien.

Le coût du rachat d'Alitalia à son prix actuel en Bourse est de 1,53 milliard d'euros. Alitalia a perdu en 2006 "environ 380 millions d'euros" et a accumulé une dette de plus d'un milliard d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :