Delphi pourrait coûter un milliard de dollars supplémentaire à General Motors

Les charges pour les plans de retraites des ex salariés de GL passés dans son ex filiale d'équipements auto ne cessent de s'alourdir.

1 mn

Les charges de General Motors liées à son ancienne filiale, l'équipementier automobile Delphi, n'en finissent pas de s'alourdir. Estimés jusqu'à présent entre 6 et 7,5 milliards de dollars, les plans de retraite des anciens employés de GM chez Delphi, dont le numéro un américain de l'automobile s'est séparé en 1999, vont s'élever au moins à 7 milliards, vient d'annoncer le constructeur. GM va donc certainement provisionner un milliard supplémentaire, qui viendra s'ajouter à la provision de 6 milliards de dollars déjà inscrite dans ses comptes.

Il y a un mois, le constructeur américain s'est vu soufflé le titre de numéro un mondial par le japonais Toyota qui a vendu 88.000 véhicules de plus que son rival (2,35 millions au total).

Pendant ce temps, des fonds d'investissement susceptibles d'injecter de l'argent frais pour le redressement de Delphi, sous la protection de la loi sur les faillites depuis fin 2005, hésitent devant l'ampleur des pertes de l'équipementier. Celui-ci vient d'annoncer des pertes de 533 millions de dollars au premier trimestre, en augmentation de 46,8% après avoir enregistré le plus lourd déficit de son histoire en 2006, à 5,5 milliards de dollars.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.