Très bon début d'année pour la banque Barclays

 |   |  326  mots
La troisième banque britannique, en lutte pour le rachat de la néerlandaise ABN Amro, affiche un bénéfice avant impôt en hausse de 15% au cours des trois premiers mois. La branche de banque d'investissement Barclays Capital a réalisé un trimestre record et la banque de détail au Royaume-Uni connaît une bonne croissance.

"Barclays a connu un bon début d'année", a déclaré John Varley, le directeur général de la banque. Une précision importante à l'heure où Barclays est en pleine lutte contre Royal Bank of Scotland pour le rachat de la banque néerlandaise ABN Amro. Le bénéfice avant impôt est en hausse de 15% par rapport à la même période en 2006. Les activités dans les matières premières, sur les marchés boursiers et les crédits immobiliers ont contribué à une "très forte croissance des bénéfices". Toutefois, si l'on exclut les plus-values immobilières le bénéfice avant impôt ressort à 10%.

La meilleure performance vient de la branche banque d'investissement Capital Barclays qui réalise "le meilleur trimestre" de son histoire. Le groupe a également amélioré la rentabilité de ses activités de banque de détail grâce à une baisse des coûts en 2007 par rapport à l'année précédente. Barclays estime en effet être en bonne voie pour réduire de deux points le coefficient d'exploitation de ses activités bancaires au Royaume-Uni.

Par ailleurs, la banque a réussi à diminuer les défauts de remboursement de sa division de cartes de crédit Barclaycard et a donc pu réduire les provisions pour créances douteuses de cette branche. En revanche, la vigueur de la livre strerling par rapport au rand sud-africain et au dollar a pénalisé le groupe. Les revenus de sa filiale Absa et de sa division de gestion de fonds Barclays Global Investors, sont, une fois converti en livres, légèrement en baisse.

Dans l'attente de la publication par le groupe des documents relatifs à son offre de rachat de 64 milliards d'euros sur ABN Amro, prévue dans six semaines, les investisseurs montrent un certain attentisme. Le titre Barclays accusait une légère baisse de 0,56% en fin de matinée à la Bourse de Londres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :