L'énergie a tiré les prix à la production en 2006 dans la zone euro

 |   |  284  mots
Selon Eurostat, les prix à la production ont progressé de 5,1% en 2006 dans les pays de la zone euro, à un rythme bien supérieur à celui des prix à la consommation. Les prix de l'énergie et des biens intermédiaires ont avancé de 6,2%.

Selon l'Office des statistiques des communautés européennes Eurostat, l'indice des prix à la production industrielle dans la zone euro a augmenté de 5,1% entre 2005 et 2006. Les prix sont restés stables entre novembre et décembre.

Pour l'ensemble des pays de l'Union européenne, les prix à la production industrielle ont augmenté de 5,8% pour l'ensemble de l'année 2006. En décembre, les prix ont baissé de 0,1%, et ils ont progressé de 3,3% sur un an.

Les prix du secteur de l'énergie ont enregistré une hausse respectivement de 6,2% et 2,8%. Les biens intermédiaires ont progressé de 6,2% dans la zone euro et de 6,1% dans l'UE. Les biens d'investissement ont augmenté de 1,8% dans les deux zones. Les biens de consommation durables ont crû de 1,7% dans la zone euro et de 1,6% dans l'UE, tandis que les biens de consommation non durables ont progressé respectivement de 1,4% et 1,6%.

Conséquence directe du recul des cours du baril de brut, les prix du secteur de l'énergie ont respectivement baissé de 0,2% pour la zone euro et de 0,4% pour l'UE entre novembre et décembre.

De fortes disparités géographiques apparaissent. Dans tous les États membres pour lesquels les données sont disponibles, les plus fortes hausses ont été observées au Luxembourg (+15,7%), en Hongrie (+9,2%), en Finlande (+5,9%) et en Lituanie (+5,8%). La seule baisse a été enregistrée au Royaume-Uni (-0,3%).

Heureusement pour les consommateurs européens, cette hausse des prix ne s'est pas traduite pas une accélération des prix à la consommation. En effet, toujours selon Eurostat, ces derniers affichaient une progression de 1,9% en décembre en glissement annuel. Un rythme inférieur aux 2% de hausse des prix que la Banque centrale européenne s'est promis de ne pas dépasser.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :