Saint-Gobain multiplie les acquisitions en Europe

 |   |  258  mots
Le groupe français de matériaux de construction annonce, ce mardi, l'acquisition de six sociétés en Europe. Ces opérations de croissance externe devraient ajouter 200 millions d'euros de chiffre d'affaires supplémentaires.

Saint-Gobain annonce, ce mardi, que son pôle "distribution bâtiment" a acquis six sociétés. Celles-ci représentent 200 millions d'euros de chiffre d'affaires en année pleine aux Pays-Bas, en Allemagne et dans les Iles anglo-normandes. "Ces opérations [...] illustrent la stratégie de développement par acquisitions de proximité du pôle distribution bâtiment de Saint-Gobain", comme le déclare le communiqué du groupe français dirigé par Jean-Louis Beffa.

Saint-Gobain, l'un des leaders mondiaux de la fabrication et de la commercialisation de matériaux de construction, précise avoir acheté Galvano Groothandel BV, grossiste en sanitaire-chauffage aux Pays-Bas; Schulte Tiefbau, distributeur sur le marché des travaux publics en Allemagne; ainsi que quatre sociétés du groupe Norman, leader de la distribution généraliste de matériaux de construction sur les Iles anglo-normandes.

Quelques semaines auparavant, le conglomérat français consolidait ses positions dans les pays émergents par l'intermédiaire de son pôle "Produits pour la Construction". A l'époque, six acquisitions ont été réalisées en Afrique du Sud, en Algérie, en Turquie et en Argentine. Ces opérations concernaient les mortiers industriels, l'isolation et le gypse (roche saline utilisée pour la fabrication du plâtre), et représentaient au total un chiffre d'affaires supérieur à 230 millions d'euros.

Le pôle "distribution bâtiment" du groupe de matériaux de construction a réalisé un chiffre d'affaires de 17,5 milliards d'euros en 2006. A la Bourse de Paris, l'action de Saint-Gobain progressait de 0,55% à 73 euros dans la matinée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :