Tesco conforte son statut de distributeur international

 |   |  380  mots
Le groupe de distribution britannique réalise 60% de son chiffre d'affaires à l'étranger en 2006/2007. Son chiffre d'affaires consolidé a pour sa part progressé de 10,9% sur l'année, et son bénéfice avant impôt s'inscrit à 2,65 milliards de livres. Tesco compte poursuivre son développement à l'international et vise notamment les Etats-Unis.

L'exercice 2006/2007 se termine sur une note positive pour Tesco. Le chiffre d'affaires du grand distributeur britannique a progressé de 10,9% à 46,6 milliards de livres (68,5 milliards d'euros) sur l'année 2006/2007 (exercice clos à fin février). Le bénéfice avant impôt s'établit à 2,65 milliards de livres, en hausse de 20,3%. Le bénéfice opérationnel du groupe s'est pour sa part inscrit à 2,64 milliards de livres, en progression de 17,7% sur un an.

Le groupe, qui se félicite de sa progression à l'international estime avoir enregistré une bonne performance sur l'ensemble de ses divisions. Les ventes à l'international ont progressé de 17,9%, tandis que les ventes sur le territoire britannique ont progressé de 9% sur l'année. L'Asie est particulièrement dynamique avec une croissance de 16,8% de son chiffre d'affaires à 4,7 milliards de livres.

Le chiffre d'affaires non alimentaire a de son côté enregistré une hausse de 11,6% sur un an. Enfin, la division Internet de Tesco, Tesco.com a vu son chiffre d'affaires progresser de 29,2%.

"Les résultats démontrent que nous avons encore réalisé d'énormes progrès au sein du groupe, tout en faisant des investissements dans de nouvelles activités et malgré les conditions de marché difficiles", explique Terry Leahy, directeur général du groupe, dans un communiqué. "Nous sommes satisfaits des premières performances de Tesco Direct et nous poursuivons notre projet d'ouverture de magasins aux Etats-Unis en fin d'année", ajoute le directeur général du groupe de distribution.

Le groupe se targue par ailleurs de "construire un réseau de distribution international" qui croît plus vite que les marchés existants. Tesco, qui réalise déjà 60% de son chiffre d'affaires à l'international, a ainsi fait l'acquisition de 11 magasins Carrefour en République Tchèque, en mai 2006, ainsi que 27 magasins Edeka en avril.

Le Britannique a également jeté son dévolu sur 146 enseignes Leader Price en Pologne en décembre dernier. Enfin, Tesco a accru sa présence au Asie avec l'acquisition de huit magasins Makro en Malaisie en janvier. indique qu'il compte bien poursuivre cette stratégie d'acquisitions. En tout état de cause, en dehors des Etats-Unis, Tesco souhaite ouvrir 442 nouveaux magasins à l'étranger.

Satisfait de sa croissance, Tesco indique par ailleurs qu'il souhaite créer plus de 25.000 emplois supplémentaires dans le monde cette année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :