Poutine ne ménage pas ses critiques contre l'OMC

 |   |  291  mots
Le sommet du G8 à peine terminé, le président russe hausse de nouveau le ton contre l'Organisation mondiale du commerce (OMC), accusée d'archaïsme.

Au Forum économique de Saint-Pétersbourg, le président russe, Vladimir Poutine, a répondu aux grands patrons qui le priaient d'accélérer l'entrée de la Russie dans l'OMC en précisant que la procédure se poursuivrait "en des termes acceptables pour nous", tout en se montrant assez critique contre l'institution. "Les organisations qui ont été fondées en ne prenant en compte qu'un petit nombre de membres actifs paraissent archaïques, non démocratiques et rigides (...) C'est très visible dans l'exemple de l'OMC et des pourparlers pour le Cycle de Doha, qui connaît de sérieuses difficultés, pour dire les choses gentiment", a-t-il déclaré.

Il a remarqué que c'est précisément dans les pays fondateurs de l'OMC que l'on trouve du protectionnisme, alors que l'OMC est censée lutter contre cette tendance nuisible. Dans un tel contexte, il n'y a rien d'étonnant à voir surgir d'autres alliances et accords commerciaux régionaux, a-t-il souligné, suggérant lui-même "de créer des institutions régionales eurasiennes pour le libre-échange".

La Russie tente depuis des années d'entrer dans l'OMC et le ministre du développement économique, Guerman Gref, menait ce dimanche d'actives négociations à ce sujet en marge du Forum, auquel assistent plusieurs grands négociateurs internationaux, dont les représentants américain Susan Schwab et européen Peter Mandelson. Le directeur général de l'OMC, Pascal Lamy, a reconnu à la tribune du Forum que son institution devait se réformer et souligné que "sans la Russie, l'OMC n'est pas vraiment l'institution multilatérale qu'elle entend être", tandis que la Russie sans adhésion "n'a pas encore créé le capital de confiance" dont elle a besoin pour son développement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :