François Fillon demande à ses ministres des "réformes ambitieuses"

Dans le cadre de la préparation du budget 2008, le Premier ministre appelle son équipe à "respecter les engagements pris devant les Français", tout en poursuivant "le nécessaire redressement des finances publiques".

2 mn

Le Premier ministre vient d'envoyer aux membres du gouvernement la lettre de cadrage destinée à la préparation du projet de budget 2008. Selon un communiqué publié ce matin par Matignon, François Fillon y souligne sa "détermination à poursuivre et à inscrire dans la durée le nécessaire redressement des finances publiques, tout en respectant les engagements pris devant les Français".

Le Premier ministre rappelle ainsi que "le projet de loi concernant notamment les heures supplémentaires et comportant un ensemble de mesures fiscales favorables à la croissance et au pouvoir d'achat en sera un premier témoignage". Mais il faudra ensuite élaborer "une stratégie pour les finances publiques sur l'ensemble de la législature, qui guidera les décisions qui seront prises dès les arbitrages sur le projet de loi de finances pour 2008".

Dans cette perspective, le gouvernement fixera "très prochainement" ses objectifs "en termes de norme de dépenses et de remplacements des départs en retraite".

François Fillon appelle ses ministres à "construire leurs demandes dans un esprit de responsabilité". Il leur rappelle qu'ils doivent prendre en compte "l'objectif commun d'alléger la charge de la dépense de l'Etat et d'en améliorer l'efficience pour le service public".

Alors que la France s'est entendue rappeler hier soir lors de la réunion de l'Eurogroupe l'impératif de respecter les objectifs du Pacte de stabilité européen, le Premier ministre souligne "la contrainte que constitue la progression forte de dépenses inéluctables, qu'il s'agisse des pensions ou de la charge de la dette". Le chef du gouvernement affirme que "des mesures de réforme ambitieuses devront être proposées intégrant les enseignements tirés des audits de modernisation et du premier exercice de rapports annuels de performances, relatifs à l'année 2006".

Selon le communiqué, le Premier Ministre "arbitrera ensuite les plafonds de crédits et d'emplois", tandis que "les lettres plafonds seront envoyées vers le 20 juillet, afin de permettre qu'un temps suffisant soit consacré à la répartition des crédits au sein des enveloppes et à la préparation des documents budgétaires, qui devront tenir compte de la nouvelle structuration des portefeuilles ministériels".

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.