Nouveau géant de l'électricité aux Pays-Bas

 |   |  295  mots
Les deux principaux producteurs d'électricité néerlandais, Essent et Nuon, ont décidé de fusionner leur activité pour donner naissance au numéro un du pays. Le nouveau groupe disposerait d'une capacité de 8.800 mégawatts et de plus de 4,5 millions de clients, soit plus de 70% du marché des particuliers.

En négociation depuis plusieurs mois, les deux principaux producteurs d'électricité néerlandais, Essent et Nuon, annoncent la fusion de leurs activités. Le mariage des deux groupes va donner naissance au numéro un du secteur aux Pays-Bas. Grâce à cette fusion, ils desserviront 5 millions de clients et réaliseront un chiffre d'affaires annuel de 12 milliards d'euros. La nouvelle entité s'appellera "EssentNuon" et sera composée à hauteur de 55 % d'Essent et de 45 % de Nuon et emploiera 20.000 personnes. Elle sera présidée par l'actuel président directeur général d'Essent, Michiel Boersma.

"La nouvelle entreprise prend une position stratégique dans le marché énergétique en évolution dans l'Europe et contribuera à sécuriser à long terme la fourniture d'énergie néerlandaise", selon un communiqué publié par les deux groupes. Ils précisent également que cette fusion "entraînera la suppression de 1.350 emplois rendus inutiles".

Ensemble, les deux groupes présents aux Pays-Bas mais aussi en Belgique et en Allemagne feront faire partie des 10 plus grands groupes énergétique européens. Ce rapprochement va leur faire économiser entre 300 et 335 millions d'euros de dépenses annuelles, notamment sur l'achat des matières premières. Leurs responsables ont précisé que cette union permettra à la nouvelle entité d'être plus "solide pour chercher des coopérations, au moment opportun, avec d'autres groupes énergétiques".

De taille moyenne au niveau européen, le capital des deux groupes est entre les mains de municipalités et de collectivités locales. Le nouveau groupe disposerait d'une capacité de 8.800 mégawatts et de plus de 4,5 millions de clients, soit plus de 70% du marché des particuliers. Nuon a réalisé un chiffre d'affaires d'environ cinq milliards d'euros en 2005 contre 6,3 milliards pour Essent. Ensemble, la capitalisation des deux groupes avoisinerait 12 milliards d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :