Les démocrates américains poussent à un retrait d'Irak début 2008

 |   |  160  mots
Au Sénat, les opposants au président Bush veulent accélérer le désengagement militaire d'Irak. La Maison Blanche brandit la menace d'un veto présidentiel.

La majorité démocrate du Sénat américain a proposé jeudi un retrait des troupes déployées en Irak d'ici au 31 mars 2008, avançant de six mois l'échéance proposée quelques heures plus tôt à la Chambre qui avait déjà suscité une menace de veto présidentiel.

Une proposition de résolution contraignante, qui pourrait être débattue dès lundi prochain, appelle l'administration à entamer le retrait dans les 120 jours, "avec le but de redéployer toutes les forces de combat d'ici au 31 mars 2008".

Cette proposition va plus loin qu'un projet de loi proposé par la majorité démocrate de la Chambre, qui prévoit un tel retrait au plus tard six mois après cette même date, voire plus tôt si le gouvernement irakien ne tient pas ses engagements.

La Maison Blanche a déjà annoncé qu'elle opposerait son veto à un tel texte s'il était définitivement adopté par le Congrès.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :