Siemens privilégie toujours la Bourse pour sa filiale VDO

En dépit de l'intérêt manifesté par plusieurs groupes industriels pour une reprise, Siemens compte toujours introduire en Bourse en septembre sa filiale d'équipements automobiles.

Siemens n'a pas l'intention de modifier ses plans. Le porte-parole du groupe industriel allemand a confirmé mardi matin que l'introduction en Bourse reste la voie privilégiée pour sa filiale d'équipements automobiles VDO malgré les multiples marques d'intérêt dont il fait l'objet. Continental, TRW Automotive, KKR et Permira seraient sur les rangs pour racheter VDO. Selon la rumeur, Continental serait prêt à mettre 10 milliards d'euros sur la table pour emporter le dossier.

L'introduction de VDO doit intervenir dans le courant du mois de septembre. L'objectif est de placer sur le marché 49% du capital de la société. Il s'agirait du plus gros placement de l'année à Francfort.

VDO réalise un chiffre d'affaires annuel de 10 milliards d'euros et emploie plus de 50.000 salariés dans le monde. La société couvre toutes sortes de domaines de spécialités, de la transmission à l'électronique embarquée en passant par les systèmes de sécurité.

Replay - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.