Déprime pour Northern Rock et le crédit immobilier britannique

 |   |  282  mots
La banque spécialiste du financement de l'immobilier prévient que ses bénéfices seront moins élevés que prévu. Son action plonge de près de 12%. Les autres acteurs du secteur sont touchés.

La banque Northern Rock a fait reculer tous les spécialistes du crédit immobilier mercredi à la Bourse de Londres, en prévenant que la hausse des taux d'intérêt avait gonflé ses frais de financement et affecterait ses bénéfices annuels. Du coup, ils ne progresseront que de 15% cette année et non de 17% comme prévus par les analystes financiers. L'action Northern Rock a plongé en conséquence de 11,98% à la Bourse de Londres à 834 pence.

Les tours de vis monétaires à répétition - et parfois surprise - de la Banque d'Angleterre, la BOE (Bank of England) depuis août dernier, que le groupe n'a pas pu répercuter entièrement sur les taux des prêts qu'il accorde en raison d'une vive concurrence, ont accru ses coûts de 180 à 200 millions de livres (267 à 296 millions d'euros).

Northern Rock a en outre anticipé un ralentissement du marché immobilier au Royaume-Uni au second semestre, avec des prix progressant à un rythme proche de l'inflation, contre environ 10% actuellement. Northern Rock table au total sur 370 milliards de livres de prêts sur l'ensemble du marché britannique.

Le premier constructeur de maisons du pays, le groupe Taylor Wimpey, a également mis en garde mercredi contre un ralentissement du marché immobilier britannique cette année. "Nous anticipons actuellement un marché moins porteur au Royaume-Uni dans la seconde partie de l'année, en raison des récentes hausses de taux et de leur impact sur la confiance des ménages", a déclaré le groupe dans un communiqué.

Ces perspectives ont pesé sur les autres grands prêteurs immobiliers du pays: HBOS a lâché 2,49% à 978 pence, Lloyds TSB 1,52% à 551,50 pence, Alliance & Leicester 2,59% à 1.091 pence, Bradford & Bingley 3,78% à 394,75 pence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :