Les déficits budgétaire et commercial français continuent de se creuser en avril

 |  | 341 mots
Les dépenses du budget général sont plus importantes de 5 milliards d'euros sur un an, tandis que les recettes ont fléchi de 4 milliards. De leur côté, les exportations ont stagné tandis que les importations sont reparties à la hausse.

Le déficit du budget de l'Etat a atteint 42,5 milliards d'euros fin avril, contre 33,3 milliards à la même date en 2006, annonce ce vendredi le ministère du Budget. A ce stade de l'exécution budgétaire, les comparaisons d'une année sur l'autre sont peu significatives en raison, d'une part d'un profil d'exécution 2006 marqué par de forts retards sur les dépenses, et d'autre part, des décalages calendaires observés en début d'année, rappelle le ministère.

En avril, les dépenses du budget général totalisent 97,5 milliards d'euros, soit environ 5 milliards de plus qu'à la même période de 2006. Et les recettes nettes du budget général s'élèvent à 68,8 milliards, soit environ 4 milliards de moins qu'en 2006 à la même époque. "A périmètre constant, les recettes fiscales nettes s'inscrivent en très légère progression de 0,1% par rapport à la même période de l'année dernière", précise le ministère dans un communiqué.

La baisse (-2,3%) des recettes de l'impôt sur les sociétés (IS) continue de s'expliquer par la concentration massive, sur les premiers mois de l'année, de restitutions importantes, indique le ministère en ajoutant que la prévision du produit de l'IS sur l'exercice n'en est pas affectée à ce stade. Les recettes de l'impôt sur le revenu diminuent quant à elle de 0,8% sous l'effet de la réduction automatique des acomptes qui reflète la baisse d'impôt liée à la réforme du barème et à la suppression de la contribution sur les revenus locatifs. Les recettes de TVA nettes affichent une progression de 2%.

De son côté, le déficit commercial s'est creusé en avril par rapport à mars, à 2,833 milliards d'euros contre 1,467 milliard le mois précédent (chiffre révisé), en données corrigées des variations saisonnières, ont annoncé ce vendredi les Douanes. En avril, les exportations ont stagné à 33,335 milliards d'euros (contre 33,345 milliards en mars), tandis que les importations ont augmenté à 36,168 milliards d'euros (34,812 milliards en mars).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :