Fusion dans les mines canadiennes

 |   |  257  mots
Deux compagnies minières canadiennes, Lundin et Tenke, fusionnent pour former un groupe "de taille intermédiaire". Lundin va racheter sa concurrente pour 1,4 milliard de dollars canadiens et mettre ainsi la main sur les gisements de cobalt dont dispose Trenke en RDC.

Lundin, un groupe minier canadien, va racheter le groupe Tenke, son rival national, via un échange d'actions. L'opération valorisera cette dernière à 1,4 milliard de dollars canadiens (892 millions d'euros). L'accord de fusion entre les deux sociétés vise la formation d'un "groupe minier de taille intermédiaire" comptant sur des gisements et une capacité de production d'envergure internationale, d'après les deux entreprises.

Cette annonce survient une semaine jour pour jour après l'offre d'achat amicale de Lundin sur Rio Narcea, groupe canadien comptant d'importants gisements de nickel dans le sud de l'Espagne. Ce projet de mariage doit permettre à Lundin d'ajouter à son portefeuille d'importants gisements d'or en Amérique du Sud et surtout de cobalt et de cuivre en République démocratique du Congo.

"Le projet Tenke Fungurume (en RDC, ndlr) ajoutera une énorme valeur à notre entreprise et aux actionnaires", s'est félicité le PDG de Lundin, Karl-Axel Waplan, dont l'objectif est de faire entrer son groupe dans le club sélect des "majors" miniers mondiaux.

Selon les termes de l'accord, les actionnaires de Tenke recevront 1,73 action de Lundin pour chacun de leur titre, soit l'équivalent de 23,37 dollars canadiens (15 euros) une augmentation de près de 20% par rapport à la valeur du titre de Tenke à la clôture de la Bourse mardi, ce qui valorise Tenke à hauteur de 892 millions d'euros.

Cette acquisition intervient quelques mois après que le Canada a été dépossédé de ses deux leaders miniers, Inco et Falconbridge, respectivement fusionnés avec le brésilien CVRD et le suisse Xstrata.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :