Mittal devra payer plus cher Arcelor Brésil

Les autorités boursières du Brésil demandent à Mittal de finalement payer 51,27 reals par titre Arcelor Brésil après avoir demandé 47,9 reals. Le groupe sidérurgique ne proposait que 33,3 reals par action.

1 mn

De Charybde en Scylla. Mittal, le groupe sidérurgique, dirigé par l'homme d'affaires d'origine indienne Lakshmi Mittal, a vu en quelques heures le régulateur boursier brésilien, la CVM, lui imposer deux prix successifs pour le rachat des titres qui lui manquent d'Arcelor Brésil.

Les autorités boursières du pays ont d'abord annoncé un prix à 47,9 reals (17,5 euros) par action avant de le rectifier, estimant avoir commis des erreurs de calcul, et de le fixer à 51,27 reals soit 4,57 euros en numéraire et 0,3942 action Mittal.

Et encore : "cette estimation n'est pas encore ajustée en fonction de la hausse découlant de l'actualisation de la partie en numéraire", souligne en effet la CVM.

C'est beaucoup plus que les 33,3 reals que Mittal avait proposé le 25 octobre dernier. Les plus gourmands des minoritaires d'Arcelor Brésil réclamaient jusqu'à 51 reals par titre.

Mittal avait indiqué, après la première déclaration des autorités de régulation boursière brésilienne, qu'elle l'étudiait et qu'elle y répondrait en accord avec la législation en vigueur.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.