Telenor : le profit net recule, l'opérationnel progresse

 |   |  197  mots
Le groupe public norvégien de télécommunications subit un recul de près de 17% de ses profits nets au premier trimestre. Mais son résultat d'exploitation est en progression de 11,3%.

Le groupe norvégien de télécommunications Telenor, contrôlé à 54% par l'Etat norvégien, a publié ce vendredi un bénéfice net pro forma - qui n'intègre pas la filiale ukrainienne Kievstar que Telenor a été obligé de déconsolider - en recul de 16,8%, à 2,68 milliards de couronnes norvégiennes (329,6 millions d'euros). Et ce en raison d'une augmentation des dépréciations, à 3,44 milliards contre 3,10 milliards, et d'un effet de base négatif puisque le premier trimestre 2006 incluait un gain financier non-récurrent de 1,29 milliard.

En revanche, le résultat brut d'exploitation (EBITDA) est en hausse de 11,3%, à 7,10 milliards contre 6,38 milliards. Les analystes s'attendaient à moins. Toujours porté par la téléphonie mobile alors que le fixe souffre davantage, le chiffre d'affaires a, lui, progressé de 5%, à 22,45 milliards de couronnes.

Telenor doit digérer le problème de Kievstar, l'opérateur ukrainien dont il détient 56,5% mais sur lequel il est en conflit avec l'autre grand actionnaire, le groupe russe Alfa Group.

Pour l'ensemble de l'année 2007, hors Kievstar, Telenor dit s'attendre à une hausse de son chiffre d'affaires de 3% à 5% et à une marge d'exploitation stable soit environ 32%, après 31,6% au premier trimestre (contre 33,6% à la même période de 2006).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :