La grève Air France a généré près de 10.000 nuits d'hôtels près des aéroports

Les clients bloqués en raison de la grève des hôtesses et stewards chez Air France ont dépensé 1,8 à 2,2 millions d'euros dans les hôtels à proximité des aéroports de Roissy et Orly.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Ainsi, en empêchant le départ en vacances de nombreux voyageurs, la grève des hôtesses et stewards d'Air France débutée le 25 octobre et qui s'est terminée ce mardi a entraîné un afflux massif de clients dans les 60 hôtels situés à proximité immédiate des aéroports parisiens d'Orly et Roissy.

Selon les calculs du cabinet spécialisé dans l'hôtellerie MKG, près de 10.000 nuits d'hôtels ont été vendues grâce à cet événement, générant un chiffre d'affaires supplémentaire compris entre 1,8 et 2,2 millions d'euros. La compagnie Air France, avait à elle seule annoncé avoir réservé 4.000 chambres pour ses clients en difficulté.

Les taux d'occupation de ces établissements ont bondi de 12 % pour s'établir autour de 90 % ces quatre derniers jours, souligne Georges Panayotis, le président de MKG. Ces hôtels ont de plus bénéficié d'une fréquentation forte sur la période du week-end, habituellement plus calme.

Les 10.000 chambres comptabilisées dans les 60 hôtels installés autour d'Orly et Roissy affichent traditionnellement des taux d'occupation élevés pour le secteur avec une moyenne à l'année de 76 %. L'année 2007 devrait être un bon crû puisque ces mêmes hôtels avaient déjà profité d'un surcroît d'activité grâce à la Coupe du Monde de Rugby.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.