Baisse du résultat pour Rodriguez au premier semestre

Le fabricant de bateaux de luxe Rodriguez affiche un résultat net en baisse de 18,6%, au premier semestre 2007, à 8,1 millions d'euros. Le groupe confirme toutefois une "forte hausse de ses résultats en 2007".

Après avoir déjà accusé un repli de 73% de son bénéfice net en 2005/2006, Rodriguez Group peine à redresser la barre au premier semestre 2006/2007 (au 31 mars). Le fabricant de yatchs a enregistré une nouvelle baisse de son bénéfice net pour les six premiers mois de son exercice 2006/2007. Le résultat recule ainsi de 18,6%, à 8,1 millions d'euros.

Ce repli s'explique par une baisse de 5,4% de son chiffre d'affaires à 201 millions d'euros. Le résultat opérationnel a atteint pour sa part 15,2 millions d'euros, en repli de 13,8 % sur un an.

"Ce résultat s'explique par la baisse annoncée du chiffre d'affaires et par le maintien de certains investissements, notamment en moyens humains, destinés à préparer les années de croissance à venir", justifie Rodriguez dans un communiqué. "L'évolution de ces résultats semestriels n'est pas extrapolable sur l'ensemble de l'année", souligne la société qui confirme ses objectifs de chiffre d'affaires "bâteaux neufs" de 300 millions d'euros et de "forte hausse de ses résultats 2007".

Rodriguez Group avait été mis à mal l'an dernier, en raison d'une évolution dans le comportement de ses clients, et a été obligé de rectifier le tir en termes de stratégie. Ainsi, le groupe a mis en place un "Plan de réorientation stratégique" présenté en décembre 2006, qui comprend le recentrage sur les modèles les plus rentables et l'accélération des grandes unités.

Le groupe annonce par ailleurs le lancement de son modèle Léopard 56 mètres "pouvant accueillir un hélicoptère". La première unité, "déjà vendue", sera livrable en 2010. Il confirme que, dès 2008, "environ 80% des ventes se feront grâce à des modèles de 30 mètres et plus".

Le groupe ajoute en outre qu'il a "largement engagé" sa nouvelle politique de vente de bateaux neufs, pour mieux répondre à l'évolution de la demande.

"Avec une nouvelle stratégie en bonne marche et une gamme de très grands yachts en phase avec le marché, le groupe dispose de tous les atouts pour conjuguer visibilité, rentabilité et cash flow", ajoute Rodriguez dans son communiqué.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.