EADS : le Qatar discute toujours d'une entrée au capital

 |   |  244  mots
Louis Gallois, le président du groupe de défense et d'aéronautique européen a confirmé dans la presse que le fonds d'investissement qatari et la direction étaient toujours en discussion quant à une éventuelle entrée au capital d'EADS. Par ailleurs, les contrats continuent de tomber pour la filiale Airbus au salon aéronautique de Dubaï.

Au lendemain des deux fastes journées (dimanche et lundi) d'Airbus au salon aéronautique de Dubaï, Louis Gallois s'est exprimé ce mardi sur l'entrée au capital d'EADS du fonds d'investissement souverain du Qatar dans le quotidien Emirates Today. Selon le président du groupe européen, des discussions seraient toujours en cours sur une éventuelle entrée au capital d'EADS du Qatar Investment Authority.

"Ils discutent toujours avec nous mais je ne se suis pas sûr qu'il s'agira d'une participation importante", a ainsi expliqué Louis Gallois au journal, ajoutant: "Nous serions plus que satisfaits si Dubai voulait davantage (de) notre flottant".

En mars dernier, le fonds quatari avait annoncé être intéressée par l'achat éventuel d'une participation susceptible d'atteindre 10% dans EADS dans le cadre de la diversification de ses investissements. Le fonds souverain avait fait savoir également qu'il détenait 7% du capital de Lagardère, actionnaire de référence français d'EADS.

Il a parallèlement investi dans un fonds géré par Dubai International Capital qui a annoncé en juillet avoir acquis 3,12% d'EADS.

Nouvelles commandes pour Airbus au salon de Dubaï
Après avoir enregistré des commandes record dimanche et lundi, l'avionneur européen enregistre de nouveaux contrats ce mardi. La compagnie publique Oman Air a passé commande de cinq exemplaires de l'Airbus A330, tandis que la compagnie aérienne Yemenia annonce également une commande de 10 Airbus A350, d'un montant de deux milliards de dollars au prix catalogue.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :