La Bourse de Tokyo freinée par le décrochage de Shanghai

 |   |  172  mots
L'indice Nikkei a grignoté 14,54 points à 17.973,42 points mais en terminant à son plus bas de la séance, après être monté jusqu'à 18.071 points le matin.

La Bourse de Tokyo a fini en légère hausse de 0,08% lundi en dépit d'un nouveau décrochage du marché boursier chinois. Shanghai a en effet cédé un enouvelle fois un large terrain avec un ratrait de près de 4,6% de l'indice composite.

L'indice Nikkei-225 a grignoté 14,54 points à 17.973,42 points mais en terminant à son plus bas de la séance, après être monté jusqu'à 18.071 points le matin. L'indice élargi Topix a avancé de 0,28% à 1.772,84.

Le marché a été soutenu par l'annonce, par le gouvernement, d'une hausse de 13,6% des investissements des entreprises japonaises au premier trimestre, à un niveau record de 17.730 milliards de yen (145,3 milliards de dollars).

Les valeurs de la sidérurgie, comme Sumitomo Metal Industries (+3,39%) ou JFE Holdings (+3,04%), ont bénéficié du rebond de 9,9% des exportations japonaises d'acier en avril, en volume, après un recul de 3,6% en mars. L'indice du secteur a pris 2,58%. Dans le secteur automobile, Toyota a gagné 1,21% à 7.550 yen après l'annonce vendredi d'un bond de près de 10% de ses ventes de voitures aux Etats-Unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :