China Eastern envisage de commander 40 Airbus A 320 et autant de Boeing 737

 |   |  334  mots
Suite à la visite de Nicolas Sarkozy à Pékin en novembre, China Eastern souhaite commander quarante A 320, mais aussi un volume équivalent de B 737. La compagnie de Shanghaï entend par ailleurs lutter contre une concurrence croissante en Chine et en Asie en nouant un partenariat avec Singapour Airlines.

Commandes chinoises en vue pour les deux grands constructeurs aéronautiques rivaux, Airbus et Boeing. Selon l'agence Reuters, la compagnie aérienne China Eastern Airlines entend commander 40 avions européens A 320, et elle est en discussions pour commander un nombre équivalent d'appareils américains B 737, pour développer ses liaisons domestiques et en Asie.

Le président China Eastern, Li Fenghua, a cependant précisé que la compagnie n'avait pas de projet d'achat de l'avion géant A 380 d'Airbus. "Les liaisons internationales des compagnies aériennes chinoises sont déficitaires avec les appareils actuels. Si nous achetons des A 380, ces pertes vont ce creuser", a déclaré à Reuters le patron de la compagnie aérienne basée à Shanghaï.

China Eastern, qui entend redevenir bénéficiaire cette année, a fait une demande à Pékin pour acheter quarante appareils monocouloir A 320, dans le cadre de l'accord de 16,7 milliards de dollars (11,6 milliards d'euros) signé par le président français Nicolas Sarkozy et par son homologue Hu Jintao, en novembre dernier à Pékin. "Nous en avons demandé quarante mais nous ne savons pas encore combien nous en aurons", a précisé Li Fenghua.

Jusqu'à présent, la seule commande annoncée dans le cadre de cet accord sino-français portait sur dix avions Airbus A 330 double couloir de la part de la compagnie aérienne chinoise Southern Airlines pour un prix catalogue de 1,8 milliard de dollars. Sur la base des commandes prévues, la flotte de China Eastern augmenterait de 53% d'ici 2010, passant de 210 à 322 appareils.

Li Fengua a ajouté que les projets de développement de la compagnie avaient été freinés par un retard dans les livraisons de quinze gros appareils 787 de Boeing et que le groupe discutait avec l'américain de compensations.

China Eastern entend par ailleurs lutter contre une concurrence croissante en Chine et en Asie en nouant un partenariat de 920 millions de dollars avec Singapour Airlines. La compagnie entend vendre 24% de son capital à ce dernier et au fonds public singapourien Temasek Holdings.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :