Profits record pour le japonais Isuzu

 |   |  266  mots
Son chiffre d'affaires et son bénéfice d'exploitation atteignent des niveaux inédits. Mais les pesrpectives pour l'exercice qui vient de commencer inquiètent la Bourse de Tokyo.

Le fabricant nippon de poids-lourds Isuzu Motors annonce ce lundi avoir enregistré des résultats record pour l'exercice 2006-07. Son chiffre d'affaires s'élève à 1.662,92 milliards de yens (10,4 milliards d'euros) en hausse de 5,1% sur un an). Il affiche un niveau jamais atteint par la firme.

Le profit d'exploitation s'est lui aussi hissé à un record historique à 106,98 milliards de yens, en progression de 18%. Le bénéfice net, lui, a largement dépassé les prévisions initiales du groupe. Il atteint 92,39 milliards de yens, en augmentation de 56,7%.

Sur les douze mois de l'exercice, Isuzu a vendu 468.301 camions soit 22.017 de plus qu'au cours de l'exercice précédent, pour un total de 1.041,35 milliards de yens. Le groupe nippon enregsitre notamment une augmentation de ses ventes à l'étranger (371.500 unités, + 23.390), notamment dans lesautres pays d'Asie, dans un contexte de léger repli au Japon (-1.373 exemplaires). Isuzu a dans le même temps profité d'une hausse des commandes de pièces pour moteurs.

Pour l'année en cours qui sera close le 31 mars 2008, Isuzu s'attend toutefois à un recul de ses ventes à 1650 milliards de yens (-0,8%) et profits (80 milliards de yens soit 500 millions d'euros) en raison des craintes de nouvelle baisse des ventes au Japon. Le renouvellement des flottes de camion dû au durcissement de la loi est en grande partie effectué. Par ailleurs, le groupe anticipe une augmentation des dépenses pour la sécurité ainsi qu'une hausse des coûts d'approvisionnement des matières premières. Du coup, le titre Isuzu a cédé ce lundi 42 points (-6,70%) à la Bourse de Tokyo (pourtant, elle, en hausse) pour terminer à 585 yens.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :