Audika en pleine forme

 |  | 253 mots
Lecture 1 min.
Le résultat net part du groupe a bondi de plus de 40% l'an dernier, dépassant les 11 millions d'euros.

Audika, le spécialiste de la correction auditive a vu en 2007 son résultat net part du groupe flamber de 41 % pour atteindre 11,1 millions d'euros.

Dans le même temps, les revenus ont progressé de 17,2 % (92,7 millions d'euros) pour dépasser de quelques centaines de milliers d'euros les prévisions de la direction.

Au total, la société s'est, l'an passé, dotée de 35 nouveaux centres en France dont 28 par croissance externe et 7 par ouvertures. Ce développement a été absorbé par une croissance organique de 10 % de l'activité sachant que les charges d'exploitation ont été bien maîtrisées.

Ainsi, le résultat opérationnel a bondi de 40,9 % (18,1 millions d'euros), faisant ainsi ressortir un taux de marge rapporté au chiffre d'affaires de 19,5 % en hausse de 3,2 points. Fort d'un endettement net sur fonds propres limité à 36,6 % contre 37,6 fin 2006, le président Alain Tonnard pense pouvoir doubler son réseau de 360 magasins sur l'Hexagone, à raison d'une trentaine de rachats d'indépendants par an.

Audika veut également continuer de dupliquer son modèle en Italie. L'objectif : gagner du terrain sur son concurrent Amplifon qui détient 47 % du marché transalpin. Pour cela, le groupe compte inciter les acteurs locaux à vendre leur fonds de commerce en leur proposant une formule de rachat avec complément de prix ("earn-out"). Le cédant touche ainsi un intéressement sur le chiffre d'affaires pendant trois ans à partir de la transaction.

Pour 2008, la direction table sur un chiffre d'affaires de 108 millions d'euros (+ 16,5 %) hors acquisitions alors que la marge opérationnelle devrait "être au moins égale à 19,5 %".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :