Le déficit de la Sécurité sociale prévu à 8,9 milliards d'euros en 2008

Pour la première fois depuis 1993, le déficit de la branche vieillesse, de l'ordre de 5,6 milliards, devrait être plus important que celui de la branche maladie, évalué à 4,1 milliards pour 2008. Le gouvernement veut "amplifier l'effort de redressement".

La nouvelle prévision du déficit du régime général des salariés du privé restera proche des hypothèses formulées dans la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS): le déficit devrait en effet s'élever à 8,9 milliards d'euros cette année, chiffre légèrement supérieur aux prévisions (8,8 milliards).

La Commission des comptes de la Sécu (CCSS) doit publier ce mercredi ses prévisions actualisées des comptes 2008, toutes branches confondues (maladie, vieillesse, accidents du travail, famille), qui révèlent des dépenses plus élevées que prévu, compensées par des recettes elles aussi plus importantes. La masse totale des dépenses devrait s'établir à environ 302 milliards d'euros sur l'année, pour des recettes d'environ 293 milliards.

Le ministre du Budget, Eric Woerth, a annoncé mercredi que le gouvernement allait amplifier l'effort de redressement" des comptes de la Sécurité sociale en 2009. Il a cité comme "premier impératif" de "redoubler nos efforts de maîtrise des dépenses, notamment d'assurance maladie". La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, évoque de son côté un retour à l'équilibre des comptes de la Sécurité sociale "au plus tard en 2011".

En 2008, pour la première fois depuis 1993, le déficit de la branche vieillesse, qui devrait être de 5,6 milliards, est plus important que celui de la branche maladie, évalué à 4,1 milliards pour 2008 par la CCSS. Les deux autres branches, famille et AT-MP (accidents du travail-maladies professionnelles), seraient en excédent: respectivement de 300 millions et 4 millions d'euros.

Pour la branche vieillesse, les dépenses devraient continuer à progresser sur le même rythme que les années précédentes, sous l'effet toujours des départs anticipés et des retraites des baby-boomers, et malgré la mise en place de mesures incitant à l'allongement de la durée d'activité. Pour la branche maladie, l'objectif de dépenses (Ondam) devrait être dépassé. Les experts du comité d'alerte sur les comptes de la "Sécu" avaient évalué le dérapage entre 500 et 900 millions d'euros fin mai. La CCSS aurait retenu une hypothèse de 700 millions d'euros.

Mais pour les deux branches, ces dépenses en hausse sont compensées, au moins en partie, par des recettes elles aussi supérieures aux prévisions. La progression de la masse salariale, sur laquelle sont prélevées les cotisations sociales, devrait en effet rester forte en 2008. Le ministre du Budget a néanmoins indiqué mardi que des mesures étaient envisagées pour "tempérer" le dépassement attendu de l'Ondam. Le Fonds de solidarité vieillesse (FSV) devrait lui afficher un excédent de 1 milliard d'euros, qui n'est pas comptabilisé dans le solde du régime général.

Les départs anticipés à la retraite s'accélèrent
Les perspectives de réformes poussent nombre de salariés à accélérer leur départ à la retraite, selon la présidente de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav) Danièle Karniewicz. "Les prestations de retraite servies par la Cnav augmentent depuis 2005 à un rythme moyen de 6% par an", écrit la Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS) dans ses prévisions pour 2008. "Cette progression (des prestations) est portée principalement par des effets démographiques. Le flux de personnes atteignant 60 ans est passé de 550.000 environ pour les générations nées pendant la Deuxième Guerre mondiale à 800.000 par an pour les générations nées à partir de 1946", ajoute-t-elle. "Le nombre de départs à la retraite au régime général a été de 760.500 en 2007 et atteindrait 770.000 en 2008", estime la Commission. En outre, "les retraites anticipées pour carrière longue, qui ont fortement accru les flux de départs sur la période 2004-2008, continuent de monter en charge". Après 107.700 en 2006 et 116.800 en 2007, elles atteindraient 119.000 en 2008.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.