Les cours du pétrole tout près des records historiques

 |   |  186  mots
Les cours du brut étaient orientés à la hausse vendredi dans les échanges électroniques en Asie, à 102,80 dollars le baril, tout près des niveaux record atteints jeudi soir à New York (103,05 dollars le baril) comme à Londres. Les prix sont dopés par la chute du dollar face à l'euro notamment.

Alors que le dollar s'effondre face à l'euro, les cours du pétrole continuent à évoluer à l'inverse. L'or noir est en effet libellé en billet vert et compense mécaniquement sa baisse.

Les cours du brut étaient orientés à la hausse ce vendredi dans les échanges électroniques en Asie tout près des niveaux record atteints la veille à New York comme à Londres. Dans les échanges matinaux, le baril de "light sweet crude" pour livraison en avril gagnait 21 cents à 102,80 dollars, tout près des 103,05 dollars atteints jeudi à New York dans les échanges électroniques d'après séance. Le Brent de la mer du Nord pour livraison en avril prenait 16 cents à 101,06 dollars.

Jeudi soir, le prix du baril a franchi de nouveaux records historiques à plus de 100 puis de 101 dollars le baril (101,27) pour le Brent de la mer du Nord, et plus de 103 dollars donc pour le WTI américain, qui a finalement clos à un niveau jamais atteint, à 102,59 dollars le baril, soit un gain dans la journée de 2,95 dollars.

Cette flambée est aussi alimentée par des craintes sur l'alimentation venue du Nigeria et de certaines zones en Irak.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :