UBS en baisse sur des rumeurs de nouvelles pertes

Le titre de la banque helvétique est en baisse ce lundi à la Bourse suisse après la publication d'informations dans la presse faisant état d'une nouvelle perte trimestrielle et sur fond d'affaire d'évasion fiscale impliquant la banque.

Peu de temps après l'ouverture de la séance à la Bourse de Zurich, l'action UBS perd 1,56% à 22,72 francs suisses, dans un marché en repli de 0,30%. Vendredi, le titre UBS avait clôturé en recul déjà marqué de 3,27%, après les remarques de la banque centrale helvétique (BNS) sur la capacité de résistance des établissements financiers face à la crise hypothécaire.

Le journal dominical Sonntag a rapporté dans sa dernière édition qu'UBS risquait de terminer le trimestre sur une nouvelle perte de 4 milliards de francs suisses (2,5 milliards d'euros), après avoir déjà perdu 11,535 milliards de francs suisses (7,1 milliards d'euros) sur les trois premiers mois de l'exercice.

Les analystes de la Banque cantonale de Zurich (ZKB) tablent sur de nouvelles dépréciations d'actifs entre 2 et 4 milliards de francs suisses (entre 1,2 et 2,4 milliards d'euros) au deuxième trimestre. Le total des dépréciations enregistrées par l'établissement suisse s'élève à 37,4 milliards de dollars (24,03 milliards d'euros). Sonntag a par ailleurs affirmé que le FBI a fait une demande officielle pour se rendre en Suisse afin d'enquêter sur une affaire d'évasion fiscale impliquant la première banque helvétique.

L'affaire avait rebondi avec l'aveu la semaine dernière d'un banquier américain, ancien collaborateur d'UBS, devant un juge fédéral de Floride. Bradley Birkenfeld avait reconnu avoir aidé des clients américains à détourner des millions de dollars d'impôts. Le numéro un mondial de la gestion de fortune doit publier le 12 août ses résultats au deuxième trimestre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.