Changement à la tête de BT

 |   |  248  mots
Le groupe britannique de télécommunication BT vient d'annoncer que son directeur général Ben Verwaayen quittait le groupe après six ans à sa tête. Son successeur, Ian Livingston, l'actuel directeur de la branche distribution, le remplacera le 1er juin prochain.

Après plus de six ans passés à la direction générale de BT, Ben Verwaayen tourne la page et quitte le groupe de télécoms britannique. Le communiqué, publié ce mardi, explique que le néerlandais Ben Verwaayen, 56 ans, aura mené à bien la transformation du groupe d'un opérateur de téléphonie classique en un groupe intégré de communication et de services présent dans 170 pays". Pour Mike Rake, le président du groupe: "Il a joué un rôle déterminant pour restaurer la fierté de BT", et "je lui souhaite bon vent pour l'avenir".

Avant de rejoindre BT en janvier 2002, Ben Verwaayen avait été vice-président du groupe technologique américain Lucent qui a ensuite fusionné avec le français Alcatel.

C'est Ian Livingston qui succède à Ben Verwaayen. Cet écossais de 43 ans a été désigné, selon le communiqué, "à l'unanimité" par le conseil d'administration. C'est au poste de directeur financier que ce dernier a rejoint BT en 2002 avant de prendre en 2005, les rênes de la division distribution ("BT Retail"), l'une des principales branches du groupe qui assure les services de téléphonie et d'internet aux particuliers et aux entreprises en Grande-Bretagne. A ce titre, il a travaillé étroitement avec Ben Verwaayen pour transformer le groupe, et la transition entre les deux hommes devrait s'opérer en douceur.

A la Bourse de Londres, le titre évoluait dans le vert avec une hausse de 0,65% dans un marché en baisse de 0,77%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :