Nouveau repli mais moindre qu'attendu des stocks de pétrole brut américain

Les stocks américains de pétrole brut ont encore reculé la semaine dernière mais moins que prévu. La demande totale de produits pétroliers dans le pays a diminué de 1,3% sur les quatre semaines écoulées en glissement annuel.

Le brut léger américain cédait 35 cents, soit 0,26%, à 133,66 dollars le baril ce mercredi après-midi, juste après la publication des stocks américains de pétrole brut. Ceux-ci ont en effet diminué légèrement, mais moins qu'attendu, lors de la semaine achevée le 13 juin, a annoncé mercredi l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA). Il s'agit de leur cinquième semaine consécutive de baisse.

Les stocks de brut ont baissé de 1,2 million de barils à 301 millions. Les économistes attendaient en moyenne une diminution de 1,5 million de barils. Les réserves d'essence ont parallèlement reculé de 1,2 million de barils alors que le marché anticipait une hausse de 800.000 barils.

De leur côté, les stocks de produits distillés, qui incluent le fioul domestique, affichent une hausse de 2,6 millions de barils (contre une hausse de 1,8 million de barils attendus).

Le taux d'utilisation des capacités des raffineries a augmenté de 0,7 point à 89,3%. L'EIA précise que la demande totale de produits pétroliers des Etats-Unis a diminué de 1,3% sur les quatre semaines écoulées par rapport à la période correspondante de l'an dernier.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.