Punch Taverns renonce pour l'instant à racheter Mitchell & Butlers

 |   |  144  mots
Il pourrait refaire une offre en association avec un autre partenaire, notamment un fonds tel CVC ou Blackstone.

Le groupe de pubs britannique Punch Taverns annonce ce vendredi qu'il renonce à son offre sur son concurrent Mitchells & Butlers. Il continue toutefois d'envisager une offre commune avec un autre partenaire.

Punchs Taverns explique ainsi sa décision dans un communiqué : "les discussions et consultations de comptes préliminaires de Mitchell & Butlers ont amené le conseil d'administration de Punch à conclure que les modalités proposées à Mitchells & Butlers n'étaient plus conformes aux intérêts des actionnaires de Punch et de ce fait Punch retire sa proposition de fusion".

Selon la presse britannique, Punch aurait discuté de ce dossier avec les spécialistes du capital investissement CVC et surtout Blackstone...qui détient la société Tragus, gestionnaires outre-Manche des restaurants Cafe Rouge et Strada dont le président n'est autre que le directeur général de Punch, Giles Thorley.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :