NYSE Euronext prend 25% de la Bourse du Qatar

 |   |  334  mots
L'opérateur boursier transatlantique NYSE Euronext annonce l'acquisaition de 25% de la Bourse de Doha (Doha Securities Market ou DSM) au Qatar pour 250 millions de dollars. Cette acquisition est le plus grand investissement jamais réalisé par NYSE Euronext dans une Bourse étrangère.

L'opérateur boursier transatlantique NYSE Euronext passe à l'offensive. Il annonce ce mardi dans un communiqué son intention d'acquérir 25% de la Bourse de Doha (Doha Securities Market ou DSM) au Qatar pour 250 millions de dollars. NYSE Euronext espère finaliser l'opération au quatrième trimestre 2008, après avoir achevé de rédiger la documentation et obtenu l'assentiment des autorités régulatrices, précise l'opérateur dans son communiqué.

L'investissement sera financé entièrement en cash et NYSE Euronext obtient 3 des 11 sièges du conseil d'administration de la Bourse de Doha. Cette acquisition, sera "le plus grand investissement jamais réalisé par NYSE Euronext dans une Bourse étrangère" (hors Etats-Unis et Europe),précise l'opérateur boursier.

NYSE Euronext a indiqué avoir signé avec l'Etat du Qatar, qui détiendra les 75% restants, "un partenariat stratégique qui transformera le Doha Securities Market (DSM) en un acteur significatif du secteur mondial des échanges et fournira à NYSE Euronext une présence appréciable au Moyen Orient". L'opérateur a expliqué vouloir "construire un marché au comptant et de produits dérivés nouveau et intégré internationalement".
Le premier ministre qatari, cheikh Hamad Ben Jassem Al-Thani, cité dans le communiqué, a dit se réjouir "de devenir partenaire de NYSE Euronext qui a une réputation mondiale d'excellence" et a affirmé vouloir "faire de Doha un centre financier de classe mondiale".

Cette acquisition intervient après la signature le 9 juin entre les monarchies arabes pétrolières du Conseil de coopération du Golfe (CCG: Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman et Qatar) du traité portant création de leur union monétaire en prévision du lancement en 2010 de leur monnaie unique.

La nouvelle a profité à l'action de la Bourse transatlantique - qui réunit les places de New York, le Nyse, New York Stock Exchange, et celles de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne et les produits dérivés à Londres, le Liffe - qui a gagné ce mardi 1,16% à 36,50 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :