Chute des livraisons de tabac en France

Depuis le début de l'année et l'interdiction de fumer dans les lieux dits de convivialité, les livraisons de tabac sont en baisse de 5% par rapport au premier trimestre de 2007, selon Altadis distribution.

Les livraisons de tabac aux buralistes français ont fortement chuté en mars, avec -10% par rapport à mars 2007, selon des chiffres d'Altadis distribution obtenus samedi par l'AFP auprès d'un cigarettier opérant dans l'Hexagone.

Depuis le début de l'année et l'interdiction de fumer dans les lieux dits de convivialité, les livraisons de tabac sont en baisse de 5% par rapport au premier trimestre de 2007, selon Altadis distribution qui fournit la quasi-totalité des quelque 30.000 points de vente français.
"En mars, les Français, avec le début du printemps, ont commencé à ressortir dans les cafés, les hôtels et les restaurants, et se sont retrouvés confrontés à l'interdiction de fumer dans les lieux publics", explique un porte-parole d'un cigarettier qui a tenu à conserver l'anonymat.

En janvier, les commandes de tabac des buralistes avaient baissé de 6,3% mais avaient ensuite augmenté de 2,3% en février, rappelle-t-on.
"La chute spectaculaire de mars est comparable à celle constatée quelques mois après l'entrée en vigueur de l'interdiction de fumer dens les cafés et restaurants en Irlande et en Italie", souligne ce porte-parole d'un cigarettier.
Dans ces deux pays, depuis cette interdiction, les ventes de tabac ont chuté respectivement de 16% et 20%.

Casinos de France, premier syndicat patronal de la profession avec 104 des 197 casinos français, avait fait part le 4 avril de sa "très grande inquiétude", en publiant ses résultats du premier trimestre qui montrent une baisse de 10% de son chiffre d'affaires due, selon lui, à l'interdiction du tabac dans les lieux publics.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.