Enorme contrat pétrolier chinois au Niger

 |  | 182 mots
Lecture 1 min.
Lundi soir à Niamey, au Niger, a été conclu un contrat géant qui illustre la percée des intérêts chinois en Afrique dont Pékin, en plein développement industriel, rêve de faire une de ses bases de développement international en lorgnant sur ses réserves en matières premières.Il s'agit même du plus gros investissement jamais prévu par un acteur chinois en Afrique. La compagnie pétrolière nationale chinoise CNPC y a en effet décroché un contrat de cinq milliards de dollars afin de développer et valoriser les ressources pétrolières du pays.Elle doit extraire d'ici trois ans du pétrole brut de la zone baptisée "Agadem" dont les réserves prouvées atteignent 324 millions de barils selon les dernières estimations. CNPC construira également une raffinerie d'une capacité de 20.000 barils par jour près de la ville de Zinder, dans le sud du pays. Enfin, la compagnie chinoise réalisera un oléoduc de deux mille kilomètres de long destiné à l'exportation de ce pétrole.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :