Débat : cinq candidats pour la Présidence de la Commission européenne !

 |   |  154  mots
Arte
Arte (Crédits : DR)
[Replay] #TellEurope. C’est une première dans l’histoire de l’Union : un débat entre les cinq candidats à la présidence de la Commission européenne, organisé depuis le Parlement européen à Bruxelles.

Face-à-face : le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker (Parti populaire européen), les Allemands Martin Schulz (Parti socialiste européen) et Ska Keller (écologistes), le Belge Guy Verhofstadt (Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe) et le Grec Alexis Tsipras (Parti de la gauche européenne).

>>> Le Grand Débat Européen résumé en 5 minutes ! / LCP


>>> VIDEO L'intégralité du débat des candidats à la Présidence de la Commission européenne / avec les analyses de la rédaction de LCP (à partir de la 30' de la vidéo)

Et vous, quels sont les sujets qui vous préoccupent ? Posez vos questions, réagissez et adressez vos remarques aux candidats sur les réseaux sociaux avec le hashtag #TellEUROPE. Certaines contributions seront reprises en direct à l'antenne et viendront enrichir le débat. La soirée est également à suivre en direct sur le compte Twitter d'ARTE Info.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/05/2014 à 16:27 :
Cà faisait plaisir à regarder ce débat, çà changeait des débats franco-français où tout le monde se coupe et ou par exemple Marine le Pen fait de l'enfûmage quand elle n'a plus d'argument face aux réalités ou autre Morano, Dati, Christian Jacob etc.
a écrit le 16/05/2014 à 23:34 :
Géniale cette émission mais il y avait 6 émissions en même temps sur l'Europe et l'euro ! Pour une fois que le niveau était bon et que c'était très intéressant pourquoi tout faire passer en même temps et ensuite plus rien avant des mois voire des années ! L'Europe c'est génial, très riche sur beaucoup de plans mais il faut en parler plus souvent.
a écrit le 16/05/2014 à 23:15 :
Excellente émission avec de multiples sujets abordés qui fait apprécier l'Union européenne. Mais évidemment réponses trop courtes vus les nombreux sujets. Dommage que ce ne soit pas régulièrement çà permettrait de mieux connaître les positions en Europe. En plus c'étail convivial et sans coupure de paroles comme en France où les débats sont souvent nuls, surtout quand il y a Marine le Pen, Mélenchon, Copé, Fillon, Morano, Dati etc, qui se fichent des télespectacteurs. La les 5 ont tous été très bons malgré leurs différences d'opinions. A remettre plus souvent à la place de nos politicien(ne)s hargneux(ses) que l'on ne voit que trop !
a écrit le 16/05/2014 à 18:06 :
Oui l'union europeenne c'est une grosse commission
Réponse de le 16/05/2014 à 23:28 :
comme votre commentaire en somme ?
Réponse de le 17/05/2014 à 11:04 :
Les europeistes qui sont evidement pour l'euro nous rappellent les personnages du roman de jean dutourd "au bon beurre" la cupidite est leur embleme c'est propre a L'UMPS
a écrit le 16/05/2014 à 15:46 :
C'est a ce niveau que l'on s'aperçoit que l'on nous impose des choix non désiré digne d'une course hippique, dont on nous demande de faire un "pari" plutôt que de "mandater" une personne pour nous représenter!
Réponse de le 16/05/2014 à 23:17 :
C'est faux puisqu'en votant pour un parti on vote pour le candidat qui le représente hormis les partis séparatistes qui n'ont pas su se mettre d'accord pour un candidat.
a écrit le 16/05/2014 à 12:25 :
Intéressant de réfléchir à ce film et ces débats sur l'histoire de l'Euro, et de lire à la suite les "acrobaties" de Fiorentino sur les marchés.< L'on se trompe de sujet > est ce qu'il affirme en jonglant sut les paradoxes et contradictions. C'est pareil avec l'histoire du Foirail Européen.
a écrit le 16/05/2014 à 11:44 :
Juncker et Schulz porte serviette de Barroso Verhofstadt,vendu aux USAKeller l'ecolo ultra liberale et Tsipras le revolutionnaire qui est pour l'euro!! dormez brave gens.
a écrit le 16/05/2014 à 10:30 :
Je n’ai pas regardé ce débat mais je l’ai enregistré. A la place j’ai regardé sur A2 le film sur l’histoire de l’Euro suivi d’un débat. Très intéressant. Regarder ce film avant le débat des candidats à la présidence de la commission européenne était une bonne chose. On doit ensuite regarder ce débat avec un œil différent.
On voit que l’Europe ne fonctionne que par des compromis. Avec des états qui accepte une règle alors qu’ils y sont opposés. Ils ne le font que pour obtenir un avis favorable sur un autre problème. Et bien entendu, ils obtiennent des amendements pour adoucir l’application de la règle qu’ils ont acceptés à contre cœur
La création de l’euro est un compromis en contrepartie de l’acceptation de la réunification des 2 Allemagnes. La plupart des pays Européens ne voulaient de la réunification et d’une Allemagne trop puissante. Pour l’arrimer à l’Europe, la France a proposé l’Euro. L’Allemagne qui n’en voulait pas et qui voulait conserver son mark fort a accepté pour avoir le feu vert pour la réunification. Et elle a exigé des règles rigoureuses. Résultat l’Euro ressemble au Mark. Il est favorable à l’Allemagne et pas aux autres pays, en particulier ceux du Sud
Ceci dit, l’euro n’est pas responsable de tous nos problèmes. Sans l’euro, nous aurions probablement eu les memes problème et probablement en plus grave.
Réponse de le 16/05/2014 à 11:48 :
Le manque de democratie et l'euro une monnaie d'escroc sont responsable de la catastrophe qui arrive et combien de futurs chomeurs auront votez pour l'UMPS ou l'UDIVERT
Réponse de le 16/05/2014 à 23:05 :
Bien vu Gerard71. Comme différents économistes l'ont rappelé, l'euro devait s'accompagner obligatoirement de mesures structurelles dans les différents pays, ce que les Etats-n'ont pas toujours fait.
@ Bea : c'est complètement idiot vos arguments, dire qu'une monnaie est une monnaie d'escros n'a aucun sens et l'euro n'a vraiment rien à voir avec la situation actuelle, c'est une monnaie comme une autre. La Grèce ou la France ont connu des crises bien plus graves avec d'autres monnaies dans l'histoire. Vous écoutez trop les arguments basiques populistes du FN !
a écrit le 16/05/2014 à 4:51 :
J'ai regardé une partie et j’ai vu avec une certaine irrigation pour ne pas dire dégout l’exploiteur des européens le célèbre!!! M. Juncker celui qui vote au parlement contre les paradis fiscaux mais qui fait du Duché un des pourvoyeurs du chômage en Europe en détournant les profits par un système de corruption organisé des entreprises hors Grand Duché à la sauce du ministère de l’économie du Luxembourg. Pour ce qui est du débat des idées des idées mais nous connaissons les idées qui ne sont jamais réalisées , ne pas oublier qu’une partie des élus de l’Europe souvent les recalés dans leur propre pays sont la pour une majorité pour une question alimentaire personnelle pas pour le peuple d’Europe. Ne pas oublier également que ces personnages sont ceux qui ont ouvert bien trop vite sans aucun contrôle l’entrée dans l’Union à de nouveaux pays . Alors voter pour ces gens qui ont détourné le sens même d’une Europe puissante économiquement, politiquement plus juste et moins corrompue non. Comme en France ras le bol de voir toujours les mêmes Pieds Nickelés ou des démagogues type grecs ou écolos allemands les rois des taxes pas de l’écologie. Les écolos allemands sont extraordinaires ils ne veulent pas nous faire mourir du nucléaire mais préfèrent une mort plus lente par la pollution. Ne parlons des pros de la politique du verbe à défaut de celle de l’efficacité. Madames, messieurs les culs usés sur les bancs des assemblées de l’Union avec vos 24000 fonctionnaires, vous avez détruit à défaut de construire une grande Europe puissante économiquement et politiquement alors comment voter pour vous car vous allez ENCORE ET ENCORE PLUS DETRUIRE NOTRE REVE ET CELA JUSQU’A L‘OS.
Ne parlons de nos deux fantoches le Président et sa ministre des affaires étrangères le ridicule de l’inutilité ne tue pas heureusement sinon bien des présidents et des chefs de gouvernements seraient déjà dans la tombe.
Les politiques ne construisent pas l’Europe ils l’a détruisent un peu plus chaque jour.
Réponse de le 16/05/2014 à 8:18 :
ils sont otages des lobbys et des gouvernements en plus j'avais l'impression que leur débat était retransmit de l'assemblée nationale ?.. la meme chose en plus grand et en plusieurs langues pour faire croire qu'ils peuvent encore changer les choses voir le monde .. cafouillages et utopies et au final on le voit a l'est .. autocratie , oligarchie et mafias .. super l'Europe ..
a écrit le 15/05/2014 à 22:54 :
Vraiment lamentable que France Televisions n'ait pas programmé ce direct tres rythmé avec une excellente traduction simultanée (sans compter des candidats qui parlaient français).
Pour une fois que l'Europe affiche des visages et fait passer une vraie identité!
Réponse de le 16/05/2014 à 7:30 :
Il n'y a pas de peuple européen et encore moins d'identité ! Et ce ne sont pas les visages de la technocratie au service des banksters qui vont y changer grand chose !
a écrit le 15/05/2014 à 22:43 :
C'est bien l'Europe : ils ne sont même pas à la tête des partis qui vont concourir lors des prochaines élections, mais ils débattent déjà pour leur élection à la tête du Parlement. Les élections ne les concernent sans doute pas...Le peuple non plus, d'ailleurs, à leurs yeux.
Réponse de le 16/05/2014 à 23:37 :
Faux ils sont au contraire les candidats des partis qui seront élus ! le parti qui sera majoritaire en Europe verra son candidat élu.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :