Club Med : le titre s'envole, Bernard Tapie met un peu plus la pression

 |   |  259  mots
L'homme d'affaires annonce que son délai de réflexion sur le sujet va être écourté, qu'il compte "trois ou quatre fonds amis prêts à me suivre dans cette opération" et qu'il "dispose du soutien d'actionnaires du groupe".

Et revoilà Bernard Tapie. Le Journal du Dimanche (JDD) avait révélé le 26 avril que l'homme d'affaires regardait, entre autres, le dossier du Club Méditerranée qui préparait déjà sa défense contre lui.

Le principal intéressé avait paru démentir avant de confirmer à la Tribune le lendemain: "le Club Med m"intéresse". Une déclaration claire qui avait fait beaucoup de bruits dans le petit monde français économique et boursier où l'habitude n'est pas, surtout concernant une société cotée, de dévoiler publiquement ses intentions avant de lancer l'offensive. D'autant que celui que les Guignols de l'Info, sur Canal Plus, ont baptisé "Nanard" disait qu'il se donnait deux mois pour prendre une décision sur ce dossier.

Et ce dimanche, Tapie remet ça, à nouveau dans le JDD. Il critique l'augmentation de capital de 102 millions d'euros (dont 51 millions en actions nouvelles et autant en obligations remboursables en actions) que vient d'annoncer le Club, il fustige le soutien apporté par la Caisse des dépôts à cette opération, laissant entendre que Bercy partager son point de vue.

Et surtout, il annonce que son délai de réflexion sur le sujet va être écourté, qu'il compte "trois ou quatre fonds amis prêts à me suivre dans cette opération" et qu'il "dispose du soutien d'actionnaires du groupe qui en ont assez de voir fondre leurs investissements depuis cinq ans".

En Bourse, l'intérêt spéculatif sur le Club Med est reparti de plus belle. Le titre a gagné 4,97% à 11,30 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :