Wall Street soutenue par la conclusion de l'accord d'aide à la Grèce

Les places américaines évoluent dans le vert ce vendredi, malgré les chiffres moins bons que prévu du PIB.

Wall Street évolue en territoire positif ce vendredi. Le Dow Jones gagne 0,26% à 10.869 dollars, le Nasdaq progresse de 0,40% à 2.407 dollars et le S&P 500 avance de 0,31% à 1.169. Les marchés sont soulagés après l'accord européen pour une aide à la Grèce. Le président de la Banque centrale européenne, initialement hostile à l'intervention du FMI, s'est finalement dit "extrêmement heureux".

Les marchés réagissent peu aux chiffres du PIB. Au quatrième trimestre, le PIB a progressé de 5,6%, contre 5,9% annoncé lors de la deuxième estimation donnée fin février. Les économistes s'attendaient à une confirmation de cette deuxième estimation.

Du coté des valeurs, les financières seront observées de près alors que le président Obama s'apprêt à lancer un appel vendredi afin qu'elles réduisent le coût des emprunts immobiliers souscrits par des personnes au chômage et qu'elles effacent une partie du principal qui doivent rembourser davantage que le prix de leur propriété. Bank of America avance de 1,34% à 17,89 dollars, Citigroup progresse de 1,87% à 4,35 dollars et Wells Frago gagne 0,77% à 31,31 dollars.

Oracle abandonne 0,77% à 25,84 dollars. L'éditeur de logiciels a fait état d'un résultat hors exceptionnels de 38 cents par action pour son troisième trimestre, soit un cent de plus que la prévision de 37 cents de Wall Street. Néanmoins, le titre recule, les investisseurs se demandant si le titre, qui évolue à des plus hauts de neuf ans a encore de la marge pour progresser.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.