La Bourse de Paris repart dans le vert

 |   |  384  mots
La Bourse de Paris, qui a ouvert en nette hausse ce lundi, est repartie dans le rouge dans la matinée. Finalement, dans l'après-midi , le CAC 40 gagne 0,52% à 3.448 points.

La Bourse de Paris, qui a ouvert en nette hausse ce lundi, est repartie dans le rouge dans la matinée. Finalement, dans l'après-midi , le CAC 40 gagne 0,52% à 3.448 points, après avoir  passé une semaine difficile sur fond de crise européenne (-3,64% sur cinq jours). Signe de cette inquiétude, l'euro cède du terrain face au dollar et vaut 1,2373 dollar.

La séance est certes calme pour cause de jour semi-férié en France et en l'absence d'indicateurs macroéconomiques majeurs. Néanmoins, le problème de la dette dans la zone euro reste à surveiller. En fin de semaine dernière, les marchés avaient été rassurés par l'adoption, par le parlement allemand, de la contribution de Berlin au plan de stabilisation.

Du côté des valeurs, le secteur financier qui a évoluait en nette hausse dans la matinée, efface ses gains. Le sauvetage de la petite caisse d'épargne espagnole Cajasur - la banque centrale espagnole a annoncé avoir pris le contrôle, le montant de l'opération serait de 2,7 milliards d'euros - ravive les inquiétudes des investisseurs à propos du secteur financier. Dexia cède 1,32%. BNP Paris recule de 0,15%, Crédit Agricole de 0,11% et Société Générale de 0,28%.

Les valeurs pétrolières passent dans le rouge, dans le sillage des cours du brut. Le baril de WTI américain s'échange contre 69,68 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 70,71 dollars.Total, la première capitalisation du CAC 40, perd 0,2% à 37,52 euros. Technip se replie de 1,6% à 51,30 euros.

Les valeurs cyliques sont en baisse. ArcelorMittal recule de 2,71% signant ainsi la plus forte baisse du CAC 40. Lafarge cède 2,1%.

EADS baisse de 1,74% à 15,57 euros. Le directeur financier d'EADS a pourtant déclaré vendredi à Reuters que le groupe allait sans doute annoncer deux importants partenaires américains pour l'appel d'offres des avions ravitailleurs de l'US Air Force.

Theolia perd 1,77% à 2,30 euros. Le conseil d'administration du groupe a nommé à l'unanimité et sur proposition de son président Eric Peugeot, Fady Khallouf, directeur général du groupe d'énergies renouvelables.

Du coté des hausses, Danone signe la plus forte progression de l'indice parisien. Le titre gagne 0,8% à 40,69 euros.

Technicolor bondit de 8,11% à 60 centimes. L'augmentation de capital du groupe a été souscrite sur exercice des droits préférentiels de souscription à hauteur de 58,4%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :