La Bourse de Tokyo finit à l'équilibre

 |   |  241  mots
La Bourse du Japon a fini la séance en hausse symbolique de 0,08% après trois jours de hausse. Comme à Wall Street, la dégradation par Moody's de la note grecque avait affecté le marché à la mi-séance mais les valeurs du courtage ont soutenu les cours.

Le marché nippon a fini légèrement dans le vert après avoir pris près de 5% au cours des trois dernières séances. A la clôture, le Nikkei a gagné 0,08% à 9.887,89 points. De son côté, le Topix, plus large a pris 0,27% à 878,83 points.

Comme les places américaines la veille, l'abaissement de la notation de la Grèce par Moody's, lundi soir, a atteint la confiance des investisseurs. Cependant, le Nikkei s'est  maintienu aux alentours de la barre des 9.900 points.

"Le déclassement de la Grèce a augmenté les craintes au sujet des problèmes de la dette de l'Europe", a déclaré Hiroaki Kuramochi, directeur du marketing de capitaux à Tokai Tokyo Securities. Il a prévenu "si le yen continue de ce renforcer, cela pèserait sur les gains du marché, en particulier pour les actions des exportateurs".

Après avoir bondi sur les bons chiffres économiques européennes la veille lundi, au début des échanges asiatiques ce matin, l'euro a légèrement faibli à 111,7 yens, le dollar valait, lui, 91,54 yens. Parmi les valeurs exportatrices en recul, Canon le fabricant d'appareil photo numérique a perdu 1,1% à 3735 yens et Fanuc le spécialiste des robots industriels a cèdé 1,4%.

Cependant, les valeurs du courtage ont soutenu les cours. Nomura Holdings a gagné 1,88% sur la séance après que Credit Suisse a relevé sa recommandation sur le titre et Mizuho Securities a fini en hausse de 4,09%.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :