La Grèce voit sa note dégradée de quatre crans par Moody's

 |   |  226  mots
La dette souveraine de la Grèce est désormais reléguée en catégorie spéculative, malgré la mise en place du Fonds européen de stabilisation financière.

Nouvelle dégradation de la note de la dette souveraine de la Grèce ! L'agence de notation Moody's a relegué ce lundi soir la dette du pays en catégorie spéculative, imitant ainsi et Standard & Poor's (mais pas Fitch, qui a à nouveau écarté cette hypothèse ce lundi). La note a été abaissée de quatre crans, passant de "A3" à "Ba1", avec une perspective stable.

Le mécanisme de sauvetage de l'Europe et du FMI "élimine de fait tout risque à court terme d'un défaut de liquidités et encourage la mise en oeuvre d'un ensemble de réformes structurelles crédibles, réalisables et incitatives, qui ont une forte probabilité de stabiliser les exigences de service de la dette à des niveaux gérables", estime Moody's.

"Néanmoins, les risques macroéconomiques et de mise en oeuvre associés au programme sont importants et plus cohérents avec une note à Ba1", nuance l'agence de notation, qui estime que la dette publique grecque devrait se stabiliser autour de 150% du Produit intérieur brut (PIB) d'ici à 2015.

Fin avril, l'un des analystes de l'agence de notation avait averti que Moody's pourrait à son tour abaisser la note de la Grèce en catégorie spéculative. Moody's avait rétrogradé la notation souveraine grecque de A2 à A3 le 22 avril, tout en laissant ouverte la porte à un nouvel abaissement.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :