Potash progresse encore après l'offre hostile de BHP Billiton

 |   |  179  mots
Le groupe minier anglo-australien a décidé de s'adresser directement aux actionnaires de la société canadienne, premier producteur mondial d'engrais. Mais les marchés estiment que BHP devra relever son offre.

BHP Billiton ne baisse pas les bras. Alors que le conseil d'administration de Potash a rejeté ce mardi son offre de rachat, le groupe minier anglo-australien a décidé de s'adresser directement aux actionnaires de la société canadienne, premier producteur mondial d'engrais. BHP propose 130 dollars par action de sa cible, ce qui représente environ 39 milliards de dollars. Cette offre est valable jusqu'au 19 octobre et son seuil de réussite a été fixé à 50% du capital.

Le directeur général du groupe anglo-australien a expliqué que BHP n'avait pas encore approché d'actionnaires de Potash, tout en soulignant qu'il connaissait très bien certains des investisseurs importants présents dans le capital de sa cible. Il a en outre noté l'existence de liens entre les actionnaires des deux groupes en Amérique du Nord.

Les marchés semblent en tout cas anticiper l'échec de cette tentative de rachat, ce qui pourrait pousser le groupe anglo-australien à relever son offre. En Bourse, l'action Potash s'adjuge ainsi plus de 3%, après avoir grimpé de 30% lors de la séance de mardi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :