Lagardère profite de sa mise au point stratégique

 |   |  246  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Arnaud Lagardère, patron du groupe de médias, a déclaré au Figaro qu'il utilisera le produit de ses cessions pour des acquisitions. Il a réaffirmé son projet d'IPO des 20% dans Canal Plus et précisé qu'il gardera le magazine "Elle". Le marché a applaudi.

Ebranlé au printemps par une campagne de l'actionnaire activiste Guy Wiser-Pratte, le groupe de médias a accéléré la cession de ses participations minoritaires, qui font peser une décote de conglomérat sur son cours en Bourse estimée par les analystes entre 10% et 20%. Dans une interview au Figaro de ce jeudi, son dirigeant Arnaud Lagardère, a indiqué que le produit des cessions des participations minoritaires et des magazines internationaux, pouvant représenter jusqu'à 2 milliards d'euros, sera utilisé pour réaliser des acquisitions dans le sport et le numérique.

Les investisseurs ont salué cette annonce. Le titre a progressé de 6,38 %, portant à 11,80 % sa performance sur 5 jours.

Outre les acquisitions, notamment dans le sport dont il souhaite faire l'un des principaux moteurs de croissance du groupe avec le numérique, le produit de ces cessions, permettra également de désendetter le groupe et rémunérer les actionnaires. Mais "la clef de la répartition reste à déterminer" a ajouté le dirigeant..

Dans cette même interview, Arnaud Lagardère a également réaffirmé le projet de mettre en Bourse les 20% que le groupe détient dans Canal Plus France dans le courant du premier semestre et confirme que Lagardère restera propriétaire de la marque "Elle".

Revenant sur la contraction du chiffre d'affaires de 26,2 % sur les neuf premiersmois de l'année, Arnaud Lagardère impute notamment à la crise économique et à la baisse des investissements des chaînes de télévision.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :