Sanofi sous le coup d'une méningite boursière

 |  | 226 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La clôture de l'offre visant l'intégralité des actions de Genzyme est reportée au 1er avril 2011. Initialement, elle devait expirer le 16 mars prochain. Parallèlement, l'annonce de la suspension d'un vaccin au Japon a pesé sur le titre.

Sanofi-Aventis a annoncé ce lundi la prolongation de son offre sur la biotech américaine Genzyme. Le groupe français qui a officiellement confirmé le rapprochement définitif avec Genzyme Corporation, a prolongé son offre jusqu'au 1er avril 2011. Il était auparavant prévu que l'offre expire à 17h, le 16 mars 2011.

Comme prévu au contrat de rapprochement définitif conclu avec Genzyme Corporation, Sanofi-Aventis a indiqué avoir "modifié son offre existante afin d'en faire une offre publique d'échange visant l'intégralité des actions ordinaires en circulation de Genzyme pour 74 dollars, en numéraire sans intérêt et diminué des retenues à la source requises, et un contingent value right (certificat de valeur conditionnelle ou CVR) par action". Le français a finalement accepté mi-février de débourser 20,1 milliards de dollars (14,8 milliards d'euros) pour acquérir Genzyme. A l'issue de l'OPA, Genzyme qui recommande d'approter à l'offre deviendra une filiale de Sanofi-Aventis à par entière.

Parallèlement, les autorités japonaises ont annoncé la suspension provisoire d'un vaccin produit par le français (l'ActHIB destiné à lutter contre la méningite Bactérienne) ainsi que le Prévear de Pfizer après le décès de quatre bébés afin de mener une enquête. Cette annonce a fait passer au second plan la première. L'action Sanofi a perdu 1,21 % sur la séance de lundi.

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :