Le courant passe entre Soitec et le marché

 |   |  271  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Après l'annonce d'un contrat important dans le photovoltaïque en Californie, le titre est plébiscité par les investisseurs. Le titre bondit de plus de 12,10 %.

Soitec signe de loin la meilleure performance de l'indice SBF 120. Après l'annonce d'un contrat important dans le photovoltaïque en Californie, le titre s'est envolé de 12,10% à 9,933 euros. Les termes financiers de l'opération n'ont pas été dévoilés, mais le marché apprécie la stratégie de diversification du groupe.

Soitec a annoncé que sa technologie photovoltaïque à concentration Concentrix (CPV) a été choisie par Tenaska Solar Ventures pour fournir 150 mégawatts (MW) d'énergie "propre" à la société San Diego Gas & Electric. La nouvelle ferme solaire "Imperial Solar Energy Center (ISEC) West " sera construite sur un site de 428 hectares dans la région d'Imperial County au sud de la Californie. Il devrait être achevée en 2015. Soitec va installer dans la région de San Diego une nouvelle usine de production de ses systèmes CPV.

Avec une capacité annuelle de 200 MW, cette nouvelle structure fournira les systèmes nécessaires à la réalisation du projet ISEC West mais également à d'autres projets de fermes solaires dans la région sud-ouest des Etats-Unis.

"Le projet ISEC West a fait l'objet d'une demande de prêt garanti auprès du Département américain de l'Energie. Après cette approbation et finalisation de l'accord global avec Tenaska, Soitec engagera ses investissements en capacité industrielle dans la région de San Diego et finalisera ses options de financement" a précisé Soitec dans un communiqué.

La localisation de l'unité de production des systèmes CPV devrait être annoncée au cours de l'été avec un délai de réalisation d'environ 18 mois après le début des travaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/03/2011 à 18:20 :
Nous ne manquons pas de technologies avancées en France, mais d'acheteurs! Pourquoi cette techno à meilleur rendement n'est-elle pas utilisée par nos constructeurs de "fermes" solaires?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :