A la Bourse de Tokyo, le Nikkei rebondit de 2,39% en clôture

Après sa chute de vendredi à l'annonce du "Brexit", la Bourse de Tokyo a fini en hausse de 2,39% lundi.
L'indice Nikkei a regagné 357,19 points à 15.309,21 points ce lundi.
L'indice Nikkei a regagné 357,19 points à 15.309,21 points ce lundi. (Crédits : © Reuters Staff / Reuters)

La Bourse de Tokyo a entamé la semaine en forte hausse, notamment sur des espoirs de mesures du gouvernement japonais pour contrer les effets négatifs du "Brexit", qui a fait plonger l'indice Nikkei de près de 8% vendredi tandis que le yen s'envolait.

Le Nikkei des 225 valeurs vedettes a gagné 2,39% (+357,19 points) lundi, à 15.309,21 points.L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part progressé de 1,77% (+21,28 points) à 1.225,76 points.

 Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a demandé lundi à son ministre des Finances, Taro Aso, de suivre le marché des changes "de plus près que jamais" et de prendre des mesures si nécessaire. "Des risques et des incertitudes demeurent sur les marchés financiers", a détaillé Shinzo Abe lors d'une réunion d'urgence du gouvernement et de la Banque du Japon trois jours après l'annonce de la victoire du "Brexit" au Royaume-Uni.

Le yen poursuit sa hausse

Les monnaies, qui avaient connu des amplitudes de variation exceptionnelles en fin de semaine dernière, se stabilisaient quelque peu, même si le yen continuait de s'apprécier: le dollar valait 101,75 yens, contre 102,50 yens vendredi à la fermeture de la place tokyoïte. L'euro s'affichait à 112,25 yens, contre 113,30 yens.

La décision des Britanniques de quitter l'Union européenne a provoqué la déroute des places financières mondiales vendredi. Si Londres a paradoxalement tiré son épingle du jeu (-3,15%), Paris a décroché de 8,04%, Francfort de 6,82%, Madrid et Milan de plus de 12%. À New York, le Dow Jones a lâché 3,39% et le Nasdaq 4,12%.

Les places européennes sonnées par le Brexit

Sur le front des indices boursiers européens, la Bourse de Paris devrait ouvrir en nette baisse lundi, encore sonnée par le Brexit et ses conséquences incertaines, après avoir essuyé vendredi l'un de ses pires plongeon depuis la crise financière de 2008. À 8h25, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 recule de 0,56%.

(Avec AFP et Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.