La Banque du Japon fait flamber le yen en maintenant sa politique monétaire

Le yen a gagné plus de 1% par rapport au dollar, atteignant un plus haut de 20 mois jeudi, tandis que l'indice Nikkei perdait près de 3% dans le sillage des annonces de la Banque du Japon.

2 mn

Même si ce statu quo était largement attendu, certains analystes espéraient tout de même un nouvel assouplissement.
Même si ce statu quo était largement attendu, certains analystes espéraient tout de même un nouvel assouplissement. (Crédits : REUTERS/Thomas Peter/File Photo)

Face à l'incertitude d'un Brexit, l'heure est à la prudence. La Banque du Japon (BoJ) a gardé jeudi sa politique monétaire inchangée et maintenu ses prévisions optimistes pour l'économie japonaise en dépit de la remontée du yen et de la baisse des marchés boursiers.

A l'issue d'une réunion de deux jours, son Comité de politique monétaire a maintenu son vaste programme d'achat d'actifs à 80.000 milliards de yens (quelque 660 milliards d'euros), et le niveau des taux négatifs à -0,1%. Les deux décisions ont été prises respectivement à 8 contre 1 et 7 contre 2. Le gouverneur de la banque centrale Haruhiko Kuroda tiendra une conférence de presse pour les expliciter à 6h30 GMT.

Même si ce statu quo était largement attendu, certains analystes espéraient tout de même un nouvel assouplissement (11 sur les 40 économistes interrogés par l'agence Bloomberg News). Dans son communiqué, la Banque du Japon ne cite pas explicitement la question du Brexit, mais elle évoque les perspectives pesant sur l'économie européenne et les "risques géopolitiques".

La BoJ préfère "garder des cartouches dans la perspective" du vote britannique sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne, avaient anticipé les analystes de Natixis, soulignant qu'"un retrait de l'UE intensifierait les incertitudes économiques", déjà grandes depuis le début de l'année avec le ralentissement des marchés émergents.

Le dollar au plus bas depuis 20 mois

La BoJ a fait montre de moins d'optimisme quant à l'inflation qu'en avril. En variation annuelle, les prix à la consommation pourraient être en légère baisse, dit la banque centrale et stables pour le moment.

Le yen a gagné plus de 1% par rapport au dollar, atteignant un plus haut de 20 mois jeudi, à 104,53 yens, tandis que l'indice Nikkei perdait près de 3% en fin de séance, dans le sillage des annonces de la BoJ. L'attentisme affiché mercredi par la Réserve fédérale américaine (Fed) a accentué cette tendance en jouant à la baisse sur le billet vert.

"Il n'y a rien dans les récents indicateurs économiques qui conduise la BoJ à changer ses perspectives économiques maintenant", a estimé Norio Miyagawa, économiste auprès de Mizuho Securities.

Et d'ajouter :

"Toutefois, la remontée du yen va faire davantage pression à la baisse sur les prix à la consommation. Aussi je m'attends à ce que la BoJ assouplisse sa politique en juillet, en utilisant les trois dimensions du cadre à sa disposition."

Le dollar est brièvement tombé à 104,50 yens, son niveau le plus bas depuis septembre 2014, l'inaction de la BoJ s'ajoutant aux pressions baissières accrues sur le dollar, alors que les attentes sur une hausse des taux aux Etats-Unis à court terme sont moindres.

(avec Reuters et AFP)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.